L’épilepsie chez les oiseaux

Lire la suite : L’épilepsie chez les oiseaux

Les manifestations épileptiformes, telle que celles connues chez les chiens et chats, sont plutôt rares parmi les Nouveaux Animaux de Compagnie et notamment chez les oiseaux. Les cas d’épilepsie essentielle sont rarissimes mais les troubles infectieux ou les troubles métaboliques peuvent très fréquemment provoquer des crises majeures. Lorsque les différentes causes évoquées ont été exclues et que les examens d’imagerie médicale ne permettent pas de déceler de lésion, l’animal est considéré comme étant atteint d’épilepsie. Nous considérerons en priorité les oiseaux de compagnie.

Cet article a été rédigé par le DR Minh Huynh, spécialiste en médecine des Nacs pour le site www.mon-animal-epileptique.com, le site de référence pour les propriétaire d'un animal épileptique.

La chlamydiose ou psittacose chez les oiseaux

Lire la suite : La chlamydiose ou psittacose chez les oiseauxLa chlamydiose, encore appelée psittacose ou chlamydiophilose est une maladie due à une bactérie, Chlamydiophila psittaci. Cette affection touche les oiseaux, et en particulier les psittacidés et les pigeons. Mais il s'agit également d'une zoonose grave : la maladie est en effet transmissible à l'homme.

LA PBFD chez les oiseaux ou maladie du bec et des plumes

 

Lire la suite : LA PBFD chez les oiseaux ou maladie du bec et des plumesLa PBFD (Psittacine Beak and Feather Disease en anglais) est une maladie grave et incurable, touchant les psittacidés, et causée par un virus de la famille des Circovirus. Découvrez ici tout sur cette maladie virale, encore appelée Maladie du Bec et des Plumes, avec en particulier son mode de transmission, les symptômes, les moyens diagnostic et surtout les mesures préventives à mettre en place.

Le prolapsus cloacal chez les oiseaux

Lire la suite : Le prolapsus cloacal chez les oiseauxLe prolapsus du cloaque chez l’oiseau se définit comme une extériorisation de cet organe, qui peut être normale ou pathologique. Le prolapsus cloacal peut être très grave pour votre oiseau, c’est pourquoi il est bon de savoir le reconnaître afin de pouvoir le traiter rapidement.