Peut-on donner du paracétamol à un chat ?

Peut-on donner du paracétamol à un chat ?
Si votre chat est douloureux ou fiévreux, nous vous conseillons de consulter un vétérinaire pour la mise en place d'un traitement adapté.
Le paracétamol est le principe actif de nombreux médicaments humains disponibles en pharmacie sans ordonnance comme le Doliprane®, l’ Efferalgan® ou encore le Dafalgan®. Il est retrouvé dans presque tous les foyers et l'automédication est fréquente chez les humains. Attention toutefois, il ne faut pas en donner à votre chat car il s'agit d'un médicament très toxique pour eux ! Il est aussi très important de ranger les boîtes de médicaments hors de portée des chats pour éviter une intoxication accidentelle.

 

Le paracétamol représente t-il un danger pour les chats ?

Le paracétamol est un médicament humain utilisé aussi bien en cas de fièvre que pour des douleurs faibles à modérées. En humaine, il est courant de recourir à ce médicament sans consulter au préalable son médecin. Il est aussi donné aux nourrissons et apparaît donc comme un médicament sécurisé pour les propriétaires. Ils sont donc parfois tenter de donner du paracétamol à leur chat, pour faire baisser la fièvre ou pour les soulager en cas de douleur.

Cela est fortement contre-indiqué car le paracétamol est très toxique pour les chats, l'intoxication au paracétamol peut être mortelle. Il est donc conseillé de consulter un vétérinaire si votre animal est malade, il pourra l'examiner et lui prescrire un traitement adapté.

Bon à savoir : la température corporelle normale d'un chat est comprise entre 38 et 39°C. Un chat a donc de la fièvre lorsque sa température est supérieure à 39°C.

Les cas d'intoxication au paracétamol chez le chat sont le plus souvent liés à de l'automédication par les propriétaires. Il y a aussi des cas d'intoxications accidentelles lorsque les chats ingèrent des comprimés laissés à leur portée. Il est important de ne rien laisser à portée des chats et notamment des chatons, qui ont tendance à découvrir le monde avec leur bouche et tout ingérer !

Le chat est particulièrement sensible au paracétamol car il présente une hémoglobine qui est plus sensible aux attaques oxydatives par rapport à l'homme et aux chiens (pour lesquels le paracétamol est toxique mais la dose toxique est plus grande). Le paracétamol est responsable de la formation de méthémoglobine qui a un impact sur la capacité des globules rouges à transporter l'oxygène aux différents organes. Il présente aussi des différences dans les mécanismes de transformation du paracétamol au niveau du foie.

La dose toxique du paracétamol par voie orale chez le chat est de 50 à 100 mg/kg.

Les chats présentent le plus souvent des symptômes 1 à 12 heures après l'ingestion du paracétamol. Les symptômes rencontrés sont majoritairement liés à la méthémoglobinisation de l'hémoglobine : difficultés respiratoires avec augmentation de la fréquence respiratoire, augmentation de la fréquence cardiaque, muqueuses bleues (cyanose), vomissements, coloration noire des urines, prostration voire coma, hypothermie, etc...

 

Que faire si votre chat a ingéré du paracétamol ?

Les chats étant des petits gabarits, la dose toxique est rapidement atteinte : il est donc conseillé de consulter en urgence un vétérinaire.

Il est possible de consulter un vétérinaire en urgence même en dehors des heures d'ouverture de votre vétérinaire (la nuit, les week-ends et les jours fériés). Le répondeur téléphonique de votre vétérinaire traitant vous communiquera les coordonnées du vétérinaire de garde.

Si vous consultez rapidement un vétérinaire (moins d'une heure après l'ingestion), il sera peut-être possible de faire vomir votre chat. Le vétérinaire pourra aussi administrer de la N-acétylcystéine afin de limiter les dommages provoquées par le paracétamol sur les globules rouges et donc la formation de méthémoglobine. Les autres traitements dépendront des symptômes présentés par votre chat.

 

 

 

Crédit photo istock.