Mon chat n'arrive plus à miauler

Mon chat n'arrive plus à miauler.
La modification du miaulement est souvent due à une laryngite.
Vous avez peut être remarqué que votre chat ne miaule plus comme avant, que sa voix est devenue rauque ou bien qu'il ne miaule plus du tout, comme s'il avait une extinction de voix. En effet, les miaulements du chat étant produit par ses cordes de vocales, il se peut que celles-ci ne fonctionnent plus correctement. Pourquoi votre chat ne miaule plus et quel est le traitement ?

 

Pourquoi mon chat ne miaule plus ?

Comme chez les humains, les chats possèdent au niveau du larynx des cordes vocales, qui, en vibrant avec l’air, produisent des sonorités et donc du miaulement du chat.

Le larynx est un véritable carrefour dont le trafic (air, nourriture) est contrôlé par ce que l’on appelle l’épiglotte. En effet, l’épiglotte agit comme un clapet en  fermant l’entrée de la trachée lors du passage de la nourriture  et empêche ainsi de suffoquer ou des pneumonies par fausse déglutition.

Lorsqu’on parle de chat qui ne miaule plus, on parle bien sûr de l’extinction de voix mais on comprend également  le changement de tonalité du miaulement et le miaulement rauque chez le chat.

Toute modification du timbre de la voix ou tout animal aphone (extinction de voix) est en général la conséquence d'une atteinte du larynx (et donc des cordes vocales).

 

Plusieurs pathologies laryngées peuvent expliquer que votre chat n’arrive plus à miauler :

- La perturbation du miaulement est le plus souvent due à une laryngite qui est donc une inflammation du larynx.

En général, les troubles du miaulement sont associés à des troubles respiratoires.

La principale cause de la perturbation du miaulement chez le chat est d’origine infectieuse : souvent le syndrome Coryza (Herpèsvirus et/ou Calicivirus) est responsable de la perte de voix ou de la voix rauque chez le chat. D’autres virus peuvent être en cause comme le FeLV ou le FIV.

L'origine de cette inflammation peut être également : une irritation par des fumées (incendie, cigarette...) ou des produits irritants (ingestion de produits ménagers, de plantes vertes...), l'excès de miaulements…

Une autre cause de perturbation du miaulement est la présence de corps étranger au niveau des cordes vocales et notamment la présence de poils. Ces poils peuvent être responsables d’une inflammation locale et perturber le miaulement du chat.

- D'autres troubles du larynx peuvent être responsables des troubles du miaulement : un laryngospasme, un collapsus du larynx, un œdème du larynx…

Une autre cause, qui est assez rare chez le chat, est la paralysie laryngée. Les nerfs du larynx  contrôlent les cordes vocales et leur paralysie est responsable d’un chat qui ne miaule plus. La paralysie laryngée peut être grave car elle empêche une bonne inspiration ou expiration et peut provoquer une détresse respiratoire qui demande un traitement d’urgence.

Une maladie auto-immune peut aussi être en cause : c'est la "Myasthenia gravis". Le système immunitaire du chat, qui le défend contre les maladies, s'attaque au propre organisme du chat en détruisant les communications entre les nerfs et les muscles, ce qui aboutit à un mauvais fonctionnement du larynx lorsque les nerfs et les muscles de cette zone sont touchés.

Une tumeur au niveau du larynx (métastases de tumeurs pulmonaires) peut être à l’origine des problèmes de miaulements mais cela reste rare.

Il arrive enfin que certains troubles endocriniens (comme l'hypothyroïdie par exemple) soient à l'origine de troubles du larynx et des cordes vocales.

 

Diagnostic et traitement du chat qui ne miaule plus

Lors d’un syndrome Coryza et en présence des signes cliniques, il est facile pour le praticien de déterminer la cause du chat qui ne  miaule plus.

Lorsque la cause est difficile à définir, le vétérinaire sera peut-être obligé de faire une radiographie ou une endoscopie pour voir l’état du larynx.

Enfin dans les cas les plus complexes, un scanner au niveau du larynx peut également être un moyen de diagnostiquer la cause.

Le traitement dépendra de la cause :

  • lors d’une infection, un traitement à base d’antibiotiques et d’anti-inflammatoire sera nécessaire,
  • en cas de laryngite dû à un corps étranger, l’idéal sera de pouvoir l’extraire  soit par endoscopie soit par chirurgie,
  • en cas de tumeurs au niveau du larynx, le pronostic est beaucoup plus réservé et le traitement passera par une chimiothérapie et /ou chirurgie.

 

Crédit photo iStock.