Mon chat éternue

Eternuements chez le chat
Les éternuements sont un signe de rhinite
Votre chat fait de petits bruits nasaux, isolés ou en série ? Il éternue plus ou moins régulièrement ? Les éternuements sont assez fréquents chez le chat et peuvent être tout à fait banaux. Parfois bien sûr ils peuvent être le signe d'une affection plus embêtante. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les éternuements chez le chat.

 

L'éternuement, chez le chat comme chez l'homme, est un réflexe d'expulsion d'air nasal dû à une irritation de la muqueuse de l'intérieur des narines. Cette muqueuse est riche en terminaisons nerveuses.

 

Pourquoi mon chat éternue ?

Un chat éternue donc parce que sa muqueuse nasale est irritée et dans la plupart des cas il s'agit d'une rhinite. Cette rhinite peut être causée par diverses choses :

  • un virus banal, comme un petit "rhume" chez l'homme
  • un des agents du coryza : même si votre chat est vacciné, il est possible qu'il déclare des symptômes de cette maladie. En effet, elle a des composantes bactériennes et virales et le vaccin ne protège pas contre tous les agents de cette maladie. Les éternuements pourront être associés à du jetage (des écoulements par les narines), un larmoiement, une fatigue... Pour plus de détails, consultez notre fiche Santé sur le coryza.
  • une bactérie : chlamydiose, pasteurellose, bordetellose...
  • un corps étranger : si votre chat a inspiré un petit morceau de végétal ou une particule, il peut éternuer pour tenter de l'évacuer, de l'expulser car cela le gène.

 

Un chat peut aussi éternuer car il présente une fente palatine. C'est une malformation congénitale ou bien elle apparaît après un traumatisme (chute ou accident de la voie publique). Il y a alors un trou plus ou moins important dans le palais, c'est-à-dire qu'il y a une communication entre la bouche et les cavités nasales. Dans ce cas, il y a une inflammation importante et une sensibilisation de la muqueuse nasale à l'origine d'infections très fréquentes et donc d'éternuements qui peuvent contenir des particules alimentaires

 

Les polypes nasaux sont aussi une cause d'éternuements. Ce sont de petites masses bénignes, constituées de tissu inflammatoire, qui provoquent une obstruction plus ou moins importante la cavité nasale ou de la partie située entre la cavité nasale et le pharynx. Il peut y en avoir d'un seul côté ou des deux côtés. On peut entendre des bruits de type sifflements à l'inspiration, il peut aussi y avoir du jetage nasal.
On en trouve surtout chez les jeunes chats.

Enfin les tumeurs nasales peuvent provoquer des éternuements chez les chats plus âgés, mais elles sont souvent associés à d'autres symptômes : jetage, difficultés respiratoires, atteinte de l'état général...

 

Les éternuements chez le chat sont rarement un signe d'allergie, il peut s'agir par contre d'un signe d'irritation à quelque chose qu'ils respirent : fumée de tabac, produit d'entretien ménager, litière poussiéreuse, etc...

 

Que faire si mon chat éternue ?

En fait tout dépend de la fréquence et de la durée des éternuements.

Si votre chat éternue seulement de manière occasionnelle, alors c'est tout à fait normal, tout comme chez l'homme, ou bien il peut avoir inspiré un brin d'herbe ou une particule poussiéreuse et finir par l'expulser tout seul...

Par contre si vous remarquez que les éternuements sont fréquents, réguliers (plusieurs fois pendant plusieurs minutes d'affilé, pendant plusieurs jours), et qu'il ne passent pas au bout de quelques jours alors il vaut mieux consulter.

Il vaut mieux consulter également si les éternuements sont accompagnés d'autres signes :

  • jetage nasal (écoulement au niveau des narines)
  • larmoiement
  • diminution de l'appétit
  • baisse de forme

Il peut alors s'agir d'une infection qu'il faut traiter et prendre en charge rapidement.

Dans la plupart des cas ne vous inquiétez pas, le traitement s'il est mis en place rapidement permettra à votre chat de se rétablir pleinement dans les meilleurs délais.

 

Crédit photo istock.