Les tumeurs et les cancers du chat

Les tumeurs et les cancers du chat
Le lymphome est le cancer le plus fréquent chez le chat.
Des tumeurs peuvent se développer chez le chat tout comme chez l’homme. On distingue les tumeurs bénignes généralement de bon pronostic des tumeurs malignes ou cancers. Le cancer le plus fréquent chez le chat est le lymphome. Le pronostic dépend du type de cancer, de la rapidité de prise en charge, de la présence de métastases, etc…

 

Quelques rappels sur les cancers…

En temps normal, les cellules de l’organisme se multiplient puis finissent par mourir. Des gènes contrôlent la division cellulaire. 

Des dérèglements dans la division des cellules peuvent conduire à la formation de masse ou tumeurs. Les tumeurs peuvent se développer n’importe où dans l’organisme.

On parle de tumeur bénigne ou non cancéreuse lorsque les masses sont localisées et qu’elles ne s’étendent pas. Elles ne réapparaissent pas si on les enlève chirurgicalement et elles ne s’étendent pas à d’autres organes. Elles ne sont généralement pas problématiques (rares cas de tumeurs bénignes se transformant en tumeurs malignes, tumeurs de trop gros volume pour être enlevées, etc…).

Les tumeurs malignes ou cancers peuvent se développer à distance dans d’autres organes par dissémination de cellules cancéreuses : les métastases. Les métastases peuvent toucher les ganglions, d’autres organes, etc… Les tumeurs malignes peuvent réapparaître suite à l’exérèse de la masse : on parle de récidive.

On parle de tumeur primaire si la tumeur s’est développée initialement dans un organe ou de tumeur secondaire si elle s’est développée à partir de métastases.

Il existe différentes tumeurs bénignes et malignes. Le pronostic dépend de la nature de la tumeur, de son agressivité (il existe une classification en grades pour certains types de tumeurs), de la présence de métastases, de la rapidité du diagnostic, etc…

Seule une analyse histologique après exérèse de la tumeur ou une biopsie permet de connaître avec certitude la nature de la tumeur.

Les tumeurs et les cancers sont rencontrés chez les chats de tous âges mais majoritairement chez les chats âgés.

 

Les tumeurs et les cancers rencontrés chez le chat

Le lymphome

C’est le cancer le plus fréquent chez le chat.

Le lymphome est un cancer qui touche des globules blancs (cellules du système immunitaire) que l’on appelle lymphocytes. Ces cellules sont retrouvées dans de nombreux organes tels que les ganglions, la rate, les reins, les intestins, etc… Le lymphome peut toucher tous les organes où sont retrouvées ces cellules. Le lymphome digestif est le plus fréquent chez le chat.

Ce cancer peut être rencontré chez les jeunes chats souffrant de leucose féline mais aussi chez les animaux âgés.

Les symptômes rencontrés varient en fonction des organes touchés. Lors de lymphome digestif, on peut observer des vomissements, de la diarrhée, une occlusion intestinale, etc… 

Des examens complémentaires sont réalisés pour établir un diagnostic : analyse de sang, échographie, radiographie, analyses histologiques ou cytologiques, etc…

Le traitement repose essentiellement sur de la chimiothérapie, généralement bien tolérée par l’animal. On observe souvent une amélioration clinique rapide, dès la première semaine.

 

Le fibrosarcome

Le fibrosarcome est une tumeur maligne touchant le tissu sous-cutané chez le chat. Elle se présente sous la forme d’une grosseur envahissante souvent localisée entre les omoplates. Il est difficile d’enlever complètement cette masse chirurgicalement, les récidives sont fréquentes. Une radiothérapie adjuvante peut être réalisée.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à lire notre fiche sur le fibrosarcome chez le chat.

 

Les tumeurs mammaires

Les tumeurs mammaires sont fréquentes chez les chattes, ce sont le plus souvent des tumeurs malignes. Elles touchent généralement les chattes âgées. Lors du diagnostic, des métastases sont présentes dans 1 cas sur 2, le pronostic est alors mauvais.

Attention : la pilule contraceptive est fortement contre-indiquée chez les chattes car elle favorise des problèmes de santé comme les tumeurs mammaires.

La stérilisation des jeunes chattes permet de diminuer le risque de tumeurs mammaires (de 91% chez les chattes de moins de 6 mois, de 86% chez les chattes âgées de 6 mois à 1 an puis de 11% entre 1 et 2 ans).

 

Le carcinome épidermoïde

Le carcinome épidermoïde est un cancer rencontré essentiellement chez les chats à poils blancs au niveau de la truffe et sur le bord des oreilles. Le plus souvent, les chats touchés sont exposés au soleil. Il est conseillé de protéger les chats avec de la crème solaire pour éviter ce problème.

Crédit photo Fotolia.