Agility : un sport à partager

agility
un parcours d'obstacles chronométré
L'agility est un sport commun au maître et au chien. Lorsque cela vous permet, à vous et à votre compagnon canin, de faire du sport tout en travaillant son éducation, le bénéfice est total ! En effet, l’agility vous permettra de partager une activité ensemble de façon ludique et intelligente et donc de créer et de renforcer vos liens affectifs avec lui.

 

 

En quoi cela consiste-t-il ?

Un parcours de 12 à 20 obstacles variés que le chien doit franchir, uniquement guidé par la voix de son maître. Un jeu ? Oui mais aussi un exercice d’obéissance assez délicat.

 

Pour qui ?

Pour tous ! Sans exception si vous le pratiquez dans votre jardin et presque, si vous souhaitez faire de la compétition : il suffit d’être inscrit dans un club canin et que votre chien ait plus de 18 mois.

 

Où ?

De votre jardin pour s’entraîner aux clubs canins pour pouvoir participer aux épreuves officielles.

Il existe de nombreux club d'agility en France, n'hésitez pas à chercher sur internet dans votre département.

 

Les épreuves officielles

Les chiens sont classés en 4 catégories selon leur taille puis par grades selon le niveau de difficulté du parcours. L’équipe (puisqu’il s’agit bien d’une équipe maître-chien) passe d’un grade à l’autre en fonction de ses résultats.

Il existe donc différents niveaux, différents parcours et différents obstacles plus ou moins délicats à franchir : d’une simple haie, saut en hauteur, saut en longueur  au slalom, tunnel sans oublier la célèbre balançoire ou le saut à travers un pneu !

Il y a, bien sûr, un facteur temps ! Le chronomètre tourne pendant tout le parcours…

 

Comment faire ?

Tout simplement en contactant un club près de chez vous. Vous pourrez alors vous faire aider par un professionnel et profiter de ses installations.

Si vous souhaitez commencer seuls, il vous faudra quelques obstacles, pourquoi pas naturels ? Les séances seront courtes (20 minutes environ) et l’apprentissage sera positif c’est-à-dire avec une friandise plutôt qu’un bâton ! Placez vous de l’autre côté de l’obstacle et appelez votre chien avec une petite friandise. Il va vite comprendre ce que vous attendez de lui !

Il est, bien sûr, important que votre chien connaisse les ordres de base « stop », « assis », « couché », « viens », « pas bougé »… Pour en savoir plus, consultez notre fiche santé sur « les apprentissages du chien ».

 

En conclusion, voici un sport accessible à tous pour maintenir en forme maître et chien et surtout renforcer leur relation! Vous commencez quand?

Crédit photo Fotolia_12862521.