La rétention d'oeufs chez la tortue

C'est une pathologie assez fréquente chez les tortues en captivité. Cela survient généralement lorsque la tortue rencontre des problèmes au niveau de son environnement et de sa santé.

 

La cause principale est l'absence d'un lieu de ponte adéquat. En effet, il faut que l'endroit où la tortue pond ses œufs soit assez souple pour creuser, mais pas trop. Le site de ponte doit aussi se situer dans un endroit tranquille et les conditions d'humidité et de température de la terre doivent être bonnes.

La rétention survient également quand la tortue a des problèmes au niveau de son milieu de vie ou de sa santé :

  • Une alimentation carencée, en vitamine D et en calcium principalement. C'est pour cela qu'il faut toujours mettre dans le terrarium de la tortue un néon spécifique (tube UVB à Tortue, en vente en animalerie spécialisée)
  • Un mauvais état général : parasitisme, maladie (affection cutanée, oculaire)
  • Un problème gynécologique : infection des trompes utérines (salpingite), déformation des oviductes
  • Un problème urinaire : calculs vésicaux, déformation du cloaque (espace où s'abouchent plusieurs conduits : urinaire, reproducteur et digestif)
  • Un problème de carapace : fracture par exemple ou malformation
  • Un problème de bassin
  • Des œufs trop gros, mal formés ou cassés dans l'utérus
  • Un problème de surpopulation de tortues perturbe la ponte
  • Enfin, si la tortue est tout le temps dérangée et qu'elle ne peut être tranquille pour pondre, elle va se retenir.

 

Comme la carapace de la tortue est indéformable, on ne voit pas que celle-ci est gestante et s'apprête à pondre.

Comment savoir que la tortue fait de la rétention d'œufs ?

Le premier signe est une modification du comportement de la tortue : elle essaie de creuser un nid et donc peut s'user ou se faire saigner le bout des pattes et les griffes.

Il est aussi possible que l'on voie saillir par le cloaque un bout d'oviducte (tissu rosé plus ou moins brillant s'il est humide). Attention, cela s'infecte très vite et peut nécroser car la zone est assez sale.

La tortue devient anorexique, comme tout reptile quand il est malade et qu'il y a un problème. Elle s'arrête de manger et devient rapidement faible. Attention, elle se déshydrate et une septicémie peut très vite se développer.

Au moindre signe d'appel, il faut consulter votre vétérinaire rapidement.
Cette affection, prise à temps, se traite assez facilement, mais on s'en rend compte souvent tard et des problèmes peuvent survenir.

Le vétérinaire, grâce à une radiographie de la tortue, voit si elle a des œufs dans l'utérus ou l'oviducte.

Ensuite, en fonction de l'état des œufs, de la tortue, de la durée de rétention des œufs, le traitement sera différent.