Mieux vivre avec un chat d'intérieur

chat d'intérieur bien être
Un chat d'intérieur apprécie de regarder dehors
Les chats ont des besoins finalement assez faciles à comprendre. Si ces besoins ne sont pas respectés, votre chat risque d’être stressé, ce qui aura des répercutions à la fois sur son comportement et sur sa santé. Découvrez nos conseils pour l’environnement idéal du chat d’intérieur : une maison idéale pour prendre un bon départ dans la cohabitation entre chat et humain et garantir le bien être de votre chat.

 

Aménager son intérieur pour le bien être de son chat

Un chat a besoin d’avoir des coins à lui, qui lui sont réservés, une pièce dans laquelle il se sent bien…

Il lui faut bien sûr ses propres gamelles d’eau et de nourriture, un coin pour dormir qui peut être un panier, un coussin ou même une caisse de transport dans laquelle vous placez un plaid…

Il lui faut également son propre bac à litière ou maison de toilette, un endroit qu’il peut gratter (griffoir, arbre à chat), un poste d’observation en hauteur qu’il peut escalader, l’accès à une fenêtre pour regarder dehors et quelques jouets.

Il est important de placer les aliments dans un coin calme, si le chat doit manger dans un lieu de passage, il ne sera pas rassuré. Changez l’eau tous les jours afin qu’elle reste fraiche.

De même la litière doit être placée dans un coin tranquille qui ne soit pas un lieu de passage, mais qui soit facile d’accès. Cette aire d’élimination doit être éloignée de l’aire d’alimentation. Le chat ne doit jamais être dérangé lorsqu’il est dans sa litière ni par un humain ni par un autre animal (attention aux chiens notamment qui aiment faire les curieux). La litière doit être nettoyée chaque jour (retrait des déjections et du sable souillé) et lavée entièrement chaque semaine.

La règle d’or est « une litière par chat + 1 ». C’est-à-dire que si vous avez 2 chats, il vous faut 3 litières, si vous avez 3 chats, 4 litières, etc…

Il est important de fournir au chat un endroit pour faire ses griffes, car les griffades font partie du comportement normal d’un chat et il est important pour une bonne cohabitation avec l’homme qu’il puisse faire cela sur un support adapté et dédié (pour ne pas qu’il endommage les murs ou le mobilier). Félicitez le, caressez le, lorsqu’il utilise son griffoir ou son arbre à chat afin que cela renforce son utilisation, que votre chat comprenne que c’est bien son endroit à lui pour faire ses griffades.

Un chat d’intérieur a besoin de voir l’extérieur, il appréciera d’avoir des postes d’observation lui permettant de voir par la fenêtre.

Les chats aiment avoir et garder le contrôle sur leur environnement, c’est pour cela qu’ils n’aiment pas le changement. Si vous devez changer quelque chose, le sable de sa litière, un jouet ou son alimentation, essayez de lui proposer, comme si vous lui laissiez le choix… Par exemple pour de nouvelles croquettes : proposez les dans une gamelle séparée à côté de la gamelle avec les anciennes croquettes pendant quelques jours… Dans la plupart des cas votre chat finira par gouter spontanément ces nouvelles croquettes et vous pourrez alors faire la transition alimentaire.

 

Comprendre le caractère du chat

Le chat est une espèce indépendante, ce qui implique plusieurs choses :

  • Il vaut mieux laisser venir le chat à nous pour jouer ou chercher des caresses, plutôt que d’aller lui proposer…

  • Un chat préfèrera plusieurs petites visites/interactions de courte durée, plutôt qu’une seule longue dans la journée

  • Nous considérons souvent les cris et la punition comme la façon de résoudre les problèmes, or le chat les voit comme un danger pour sa vie…

 

Dans tous les cas même si votre chat fait des bêtises, rappelez-vous toujours que les chats ne réagissent pas à la force ! Les réprimandes ne fonctionnent que si vous prenez votre chat sur le fait. Si vous réprimandez votre chat quelques secondes après une action, il ne comprendra pas, cela ne l’empêchera pas de recommencer et cela risque même de développer chez lui de l’anxiété, il aura peur de vous…

Si vous prenez votre chat sur le fait, il vaut mieux créer une distraction : faites un bruit fort, ou jetez quelque chose à côté de lui (jamais sur lui) pour attirer son attention et pour qu’il ne voit pas que cela vient de vous.

 

Garantir la bonne santé physique de son chat

Votre chat doit voir le vétérinaire régulièrement : non seulement pour ses vaccins (qui restent nécessaires même pour un chat d’intérieur notamment contre le coryza et le typhus), mais aussi car votre vétérinaire peut vous aider à répondre à des questions sur le bien être de votre chat avant que cela ne se transforme en problème…

 

Crédit photo Fotolia.