Vers, odeurs... tout sur l'hygiène de la cage à lapin

Hygiène de la cage à lapin : odeurs, vers...
Une hygiène irréprochable est indispensable pour la cage de votre lapin
Problème de parasites, larves de mouches, et asticots ? Une odeur nauséabonde commence à se faire sentir ? Vous craignez pour la santé de votre lapin ? Voici tout ce que vous devez savoir concernant les dangers d’une cage à lapin mal entretenue.

 

Des larves dans sa cage !

Les parasites pouvant nuire à votre lapin sont malheureusement nombreux, et quand vous avez l’horrible surprise d’en découvrir dans la cage de votre animal de compagnie, il est impératif d’agir immédiatement. Vers, larves et autres indésirables de ce type peuvent ainsi rapidement nuire à la santé de votre petit compagnon. Il convient donc de prendre quelques mesures d’hygiène pour la cage de votre lapin afin d’éviter d’être de nouveau confronté à ce danger.

En prévention :

  • Une litière irréprochable : plus l’espace de toilette de votre animal est entretenu régulièrement, moins vous avez des risques de voir son espace à vivre être contaminé par l’un de ces divers indésirables.
  • Une surveillance régulière : n’hésitez pas à contrôler la fourrure de votre lapin afin de voir s’il fait sa toilette correctement ou qu’il n’ait pas de vers sur le corps après être passé dans sa cage. Faites d’autant plus attention en été ou pendant les périodes de grandes chaleurs car les mouches sont d’autant plus nombreuses et amenées à pondre sur son territoire. 

Y remédier :

  • Vider la litière et jeter immédiatement le sac : une fois la cage de votre lapin contaminée, débarrassez-vous de la poubelle dès que possible si vous ne voulez pas voir ces indésirables se multiplier en nombre.
  • Laver, désinfecter et réaménager la cage : avant de réinstaller votre lapin dans sa cage, il est impératif de correctement stériliser la zone si vous ne voulez pas voir revenir ces parasites de sitôt. Après quoi, vous pourrez ajouter la nouvelle litière (en vérifiant qu’elle est elle aussi bien propre).

 

Trucs et astuces contre les odeurs

L’un des points qui rebutent généralement le plus les propriétaires de lapins et leurs invités, ce sont les odeurs venant de ce petit animal ou de son coin de couchage. Pourtant il existe bien des façons d’éviter ces désagréments lorsque vous choisissez d’accueillir un lapin chez vous. Prenez donc dès à présent les bons réflexes !

En prévention :

  • Absorbeur d’odeurs : Déclinés sous forme de granulés ou de liquide concentré, ces produits à base de bactéries naturelles et autres micro-organismes bloquent le développement de senteurs nauséabondes dans la litière ou la cage de votre lapin.
  • Entretien rigoureux : En plus de limiter la présence des larves comme évoqué plus haut, une cage à lapin propre au quotidien préserve aussi la maisonnée des effluves les plus désagréables. Là encore, veillez à être d’autant plus consciencieux pendant les saisons chaudes.

Y remédier :

  • Nettoyer : Que vous utilisiez de l’eau et du savon, ou un nettoyant sans rinçage, vous devez avant tout nettoyer la cage de votre lapin pour vous débarrasser des mauvaises odeurs. Ce dernier produit est notamment utilisable sur l’ensemble des matériaux (bois, tapis, métal…) et accessoires avec lesquels il a été en contact.
  • Désodoriser : Les produits comme les destructeurs d’odeurs ou les détergents parfumés sont, entre autres, efficaces contre les odeurs d’urine qui occupent bien souvent les litières. Ils laissent ensuite derrière eux un parfum frais et bien plus agréable.

 

En suivant ces quelques règles d’hygiène, vous limiterez grandement les risques de voir votre animal de compagnie développer de quelconques maladies ou infections. Et parce que certains abris sont plus faciles à entretenir que d’autres (ex : démontables), prenez également le temps de choisir la cage à lapin idéale pour vous et votre précieux NAC.

Crédit photo istock.