Les problèmes de dents chez les lapins

malocclusions-lapin
Les malocclusions peuvent être causées par une alimentation non adaptée
Les problèmes liés aux dents sont fréquents chez le lapin, ils nécessitent une consultation chez un vétérinaire. Les maladies dentaires sont souvent douloureuses et ont un impact important sur l’appétit et donc l’état général du lapin. A quoi sont-elles dues et comment les éviter ?

 

Qu’est-ce qu’une malocclusion ?

Toutes les dents du lapin ont la particularité de pousser en continu tout au long de sa vie, il faut donc qu’elles soient très régulièrement usées et ce de manière équitable sur tous les côtés pour éviter une pousse erratique.

Si les dents ne s’usent pas de la même manière de tous les côtés, la pousse va être déséquilibrée, la dent peut pousser plus vers la joue ou plus vers la langue, vers l’extérieur ou vers l’intérieur et même vers la racine, la dent s’enfonce alors dans l’os de la mâchoire… Dans tous ces cas la position des dents va être modifiée, c’est ce que l’on appelle une malocclusion.

La malocclusion des incisives est en général aisément détectée : les incisives se recourbent vers l’intérieur en direction du palais ou bien vers l’extérieur comme des défenses d’éléphant.

Attention : il est déconseillé de couper les incisives de votre lapin vous-même avec une pince coupante : cela peut engendrer des fissures longitudinales de la dent.

La malocclusion des molaires est plus difficile à détecter : il faut faire un examen approfondi de la bouche, cela peut nécessiter une anesthésie. Souvent le signe d’appel sera une diminution de la prise alimentaire à cause de la douleur des lésions engendrées par les molaires dans la joue… Un limage régulier peut s’avérer nécessaire chez certains lapins.

Les racines des dents peuvent également pousser en direction de l’os de la mâchoire, cela provoque des douleurs très importantes à la mastication et donc diminue fortement la consommation de foin. Si les racines atteignent les espaces sous orbitaires on peut observer des abcès et une exophtalmie (l’œil ressort de l’orbite).

Important à savoir : tout problème dentaire peut dégénérer et entrainer une surinfection s’il est trop tardivement détecté et traité ou s’il est complexe dès le départ… On peut alors observer des abcès et/ou  une ostéomyélite (infection de l’os de la mâchoire). Ces infections ne sont pas évidentes à soigner et peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

 

Les causes de malocclusions

Les malocclusions peuvent avoir une origine génétique. Les premiers problèmes dentaires apparaissent alors très tôt, dès les premières semaines de vie et seront chroniques durant toute la vie de l’animal. Les lapins nains ont souvent un maxillaire (mâchoire supérieure) plus court que la mandibule (mâchoire inférieure). Cette anomalie est transmissible génétiquement à la descendance.

La cause des malocclusions peut être traumatique : si le lapin est victime d’un choc sur la mâchoire ou d’une fracture…

La plupart du temps les problèmes dentaires ont une composante alimentaire. En effet, pour user correctement leurs dents, les lapins doivent ronger et mastiquer de nombreuses heures dans la journée. C’est pour cela que le foin est primordial et doit constituer la plus grande part de leur alimentation.

Aussi, un mauvais rapport calcium/phosphore et une carence en vitamine D peut jouer un rôle dans les maladies dentaires.

 

Quels sont les signes d’un problème dentaire ?

Les signes sont en général très discrets au début et ne sont pas très spécifiques : c’est pour cela qu’il faut être très attentif et ne pas hésiter à consulter pour un examen approfondi de la cavité buccale de votre lapin :

  • Anorexie, dysorexie, tri de certains aliments
  • Hypersalivation (les poils des joues, le menton, le cou peuvent être mouillés)
  • Ecoulements oculaires, exophtalmie
  • Impossibilité de manger les caecotrophes
  • Ralentissement du transit, diarrhée
  • Mouvements de mâchoire ou de langue anormaux

 

Comment prévenir les problèmes dentaires ?

Il n’est pas possible d’empêcher tous les problèmes dentaires chez le lapin car certains sont d’origine génétique, mais l’alimentation a son importance dans cette prévention.

Le foin est le meilleur aliment pour votre lapin, il doit le consommer à volonté. Le foin nécessite un long travail de mastication avant de pouvoir être avalé, ainsi le lapin passera de nombreuses heures à mastiquer dans la journée, ce qui permet une bonne usure des dents.

Les feuillages verts foncés ont également un rôle d’usure important car ils sont riches en silice.

Les légumes ainsi que les branchages permettront au lapin de couper et de ronger et donc d’user ses incisives correctement.

Toute cette activité alimentaire (couper, ronger, mastiquer) permet également au lapin de ne pas s’ennuyer et donc évite le développement de troubles du comportement, de stéréotypies comme le fait de ronger les barreaux de sa cage…

Pour l’occuper, vous pouvez également proposer à votre lapin des jouets en bois naturel sur lesquels il pourra se faire les dents sans risque.

N’hésitez pas à lire notre fiche sur les aliments qui usent les dents.

 

Crédit photo istockphoto.