Présentation du hamster

Présentation du hamster
Le hamster est un petit animal au mode de vie nocturne
Le hamster est un petit rongeur qui attire souvent les enfants par sa petite taille et sa jolie petite frimousse. Le hamster fait partie des Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC). Ce petit compagnon est très différent du cobaye ou du lapin. Voici toutes les informations pour vous apprendre à mieux connaître le hamster.

 

Origine et classification

Le hamster fait partie des rongeurs myomorphes, ce qui signifie que c’est un rongeur à dominante omnivore.

Le hamster est un rongeur qui a été découvert en Asie et aurait été ramené en Europe de Syrie dans les années 30.

Il existe plusieurs variétés de hamsters : les hamsters dorés, et les hamsters nains (hamster russe, hamster de Campbell, hamster chinois, hamster de Roborovsky). Il existe des variations de couleur et de pelage parmi ces variétés.

 

Caractéristiques physiques et biologiques

Un hamster vit entre 1,5 et 2 ans, et 2,5 ans pour un hamster nain.

Son poids adulte est compris entre 35 et 130 g pour les mâles (de 85 à 130 g pour un hamster doré), et entre 27 et 150 g pour les femelles (de 95 à 150 g pour un hamster doré).

Il est à peu près de la taille d'une grosse souris ; il est donc bien plus petit qu'un cobaye ou qu'un lapin nain.

Sa température corporelle varie entre 37 et 38°C.

Il a un mode de vie nocturne.

Il possède 16 dents qui poussent en permanence. Il faut donc surveiller qu'elles ne poussent pas de travers, car cela pourrait empêcher votre hamster de manger. Et surtout, il faut veiller à ce qu'il ait toujours de quoi ronger afin d'user ses dents.

Les hamsters sont des végétariens à tendance omnivore très sensibles aux variations alimentaires.

Leur alimentation sera composée de granulés pour hamster, et de fruits et légumes. Il faut compter environ 6g de granulés par jour pour 100g de poids.

Le hamster devra également toujours avoir de l’eau propre à disposition, renouvelée chaque jour. Il consomme tous les jours environ 10 ml d'eau pour 100 g de poids.

Pour plus d’informations, consultez notre fiche sur l’alimentation du hamster.

A noter : il existe de fortes variations des paramètres en fonction des variétés de hamster.

 

Reproduction

La puberté se situe à l’âge de 2 mois pour un mâle, 1,5 mois pour une femelle.

Les chaleurs chez le hamster femelle apparaissent tous les 4 à 5 jours, du mois d’avril au mois d’août. La femelle ne tolère le mâle que pour l’accouplement.

Si elle refuse tout contact sexuel, il faut retirer le mâle, car il risque d'être mordu. Les accouplements sont nocturnes.

La gestation dure entre 15 et 18 jours.

Il faut éloigner le mâle durant la gestation et assurer à la mère la possibilité de fabriquer un nid douillet dans la pénombre. Il faudra la laisser au calme, et évitez le bruit.

Certaines mères trop jeunes ou trop âgées peuvent s'attaquer à leurs petits : le cannibalisme est en effet fréquent chez les hamsters. Il ne faut pas le confondre avec le comportement protecteur de la mère qui cherche à transporter ses petits dans les abajoues vers un lieu plus sûr.

La femelle possède de 7 à 11 paires de mamelles.

Les portées comportent 5 à 10 petits qui pèsent 1,5 à 2 g à la naissance.

Les nouveau-nés sont nidicoles, ils sont nus et ont les yeux fermés. Ils ouvrent les yeux vers l’âge de 14 à 16 jours.

Le sevrage intervient vers l’âge de 20 à 25 jours, soit aux alentours de 3 semaines d’âge.

 

Info utile : Comment différencier les sexes ? La distinction des sexes se fait en fonction de la distance entre l'anus et la zone génitale. Chez le mâle, cette distance est deux fois plus grande que chez la femelle.

 

Des variations des paramètres de reproduction sont à noter en fonction des variétés de hamster.

 

Comportement et mode de vie

Le hamster est un petit animal solitaire, qui n’apprécie guère la compagnie d’un autre congénère.

L'agressivité entre adultes n'est donc pas rare. Dans ce cas, il est préférable de les séparer. Chacun doit se faire son propre "nid".

Les femelles sont les plus territoriales et les plus agressives.

Le hamster est essentiellement nocturne. Il dort donc presque toute la journée et entre en activité le soir pour manger et jouer. Il ne faut pas le réveiller quand il dort.

Le meilleur moment pour jouer avec lui est le soir lorsqu'il se réveille tout seul.

Le hamster s'apprivoise ainsi moins rapidement que le cobaye car il dort la plupart du temps la journée et ne se réveille que lorsque nous dormons.

Cependant, pour qu'il se sente bien et soit en confiance, il faut respecter son sommeil et ne pas le réveiller quand il dort, sinon vous risquez de vous retrouver avec un petit compagnon ayant la fâcheuse tendance à vous mordre.

Pour devenir amical, le hamster a besoin d'être progressivement apprivoisé. Pour cela, vous pourrez dans les premiers temps lui donner une friandise à la main : il s'habituera ainsi à l'odeur de votre main et au son de votre voix et il les associera au plaisir de la friandise.

En captivité, le hamster a conservé l'habitude de ramener sa nourriture dans son "terrier". Il récolte donc sa nourriture, la stocke dans ses abajoues situées de chaque côté de la bouche, pour la transporter jusqu'à son abri. Puis, il mangera tranquillement, à l'abri des regards, quand il aura faim.

Le hamster peut rentrer en état de torpeur si la durée d’éclairage est inférieure à 12 heures par jour.

Il faut faire attention à ne pas confondre cet état avec l’hibernation qui survient pour une température inférieure à 5°C.

Si la température descend en dessous de 10°C, le hamster risque de se mettre en hibernation partielle. Il dort alors en boule, refuse de manger, sa respiration et son rythme cardiaque sont ralentis.

Le hamster est un petit animal qui a besoin de beaucoup courir. En effet, dans la nature, il effectue de nombreux kilomètres pour trouver sa nourriture. Il lui faut donc une roue dans sa cage pour se défouler et courir.

 

Vaccinations et maladies

Les hamsters présentent une sensibilité digestive, à l’origine de diarrhées. Ces dernières doivent toujours être prises en charge rapidement, et nécessitent une consultation chez le vétérinaire traitant.

Il n’existe actuellement pas de vaccins spécifiques pour les hamsters.

Crédit photo Istock.