Les besoins nutritionnels du furet

Les besoins nutritionnels du furet
Les furets sont strictement carnivores
Bien connaître les besoins nutritionnels de son furet permet de choisir une alimentation parfaitement adaptée pour lui. Pour préserver la santé de votre furet et répondre au mieux à ses besoins, suivez le guide !

 

Les furets sont des animaux strictement carnivores. Leur tube digestif est court, leur transit très rapide (3 à 4 heures) : ils ne peuvent donc pas digérer les fibres végétales et doivent manger plusieurs fois dans la journée. L'alimentation doit être proposée en libre-service.


Les protéines

Comme pour tout carnivore, les protéines contenues dans la ration du furet doivent être en quantités importantes : 30 à 40 %. Ces protéines doivent être d’excellente qualité et hautement digestibles. Elles doivent, tout simplement, être principalement d’origine animale (et non végétale !). Un excès d'apport en protéines d'origine végétale peut entrainer des calculs urinaires.
Par ailleurs, l'alimentation doit absolument apporter au furet de la thiamine et de l'arginine. En effet, ces acides aminés ne sont pas fabriqués par l'organisme du furet.


Les lipides

Les lipides présents dans l'aliment le rendent plus appétissant. D'autre part, ils ralentissent la digestion. Un furet qui consomme une alimentation riche en lipides à une meilleure sensation de satiété et il sera donc moins gourmand. Un apport insuffisant en matières grasses peut provoquer des altérations du pelage qui devient sec et des desquamations (pellicules). Néanmoins, il ne faut pas donner des lipides en excès surtout si votre furet est peu actif car il risque de prendre du poids. On préconise en général un aliment contenant 20 à 30 % de lipides.


Les glucides

Le furet a besoin d’un apport de 20% de glucides. Ils lui apportent l’énergie nécessaire pour couvrir ses besoins. Mais attention ! Un excès de glucides peut provoquer une prise de poids importante et un excès d’hydrate de carbone car le furet ne possède pas une flore intestinale capable de le dégrader.


Les fibres alimentaires

L’alimentation du furet doit être très pauvre en fibres car il ne peut les digérer !

 

Les vitamines et les minéraux

Ils sont généralement présents en quantité satisfaisante dans les aliments industriels. Remarque: Le furet est par contre sensible aux excès de zinc. L'intoxication au zinc est due à son ingestion accidentelle lorsque les gamelles utilisées pour nourrir le furet sont en métal galvanisé.


L'eau

Un furet boit entre 75 et 100 ml d'eau par jour. Cette quantité varie en fonction du type d'alimentation (elle sera plus importante si l'animal mange des croquettes) et de la saison. Il faut qu'il ait toujours de l'eau fraîche à disposition.


Crédit photo P VERGES - Grenade - Wanimo.