La stérilisation chez le furet

Stérilisation des furets
La stérilisation est une question vitale pour la furette qui ne fait pas de portée
Chez le furet, la stérilisation est indiquée aussi bien pour les mâles que pour les femelles. Nous vous proposons de découvrir pourquoi il est conseillé de stériliser les femelles et de castrer les mâles et les moyens de le faire.

 

Pourquoi stériliser ses furets ?

Lorsque la furette est en chaleurs, elle produit une quantité très importante d'oestrogènes. Ce taux élevé d'oestrogènes entraîne des conséquences graves sur la moelle osseuse : on parle d'aplasie médullaire. Le nombre de plaquettes, de globules rouges et de globules blancs diminuent et la furette peut alors souffrir d'une anémie qui peut être mortelle. On appelle cela l'hyperoestrogénisme.

La furette reste en chaleurs tant qu'elle n'a pas été saillie par un mâle. Elle peut donc être en chaleurs constantes et devenir très rapidement anémiée.

La maîtrise de la reproduction est donc une question vitale pour la furette. Il est conseillé de stériliser vers l'âge de 5-6 mois avant le début des chaleurs.

La stérilisation permet de diminuer un peu l'odeur corporelle des femelles furets.

Chez le mâle la castration a une indication médicale en cas de cryptorchidie, cela permet d'éviter le risque de développement de tumeurs testiculaires.

En dehors de cela la castration du furet mâle permet de réduire l'odeur corporelle liée aux glandes sébacées, de limiter l'agressivité et le marquage urinaire.

On peut également faire castrer un furet mâle dès l'âge de 5 mois.

 

Comment se réalise la stérilisation ?

La stérilisation peut être chirurgicale et se réalise sous anesthésie générale, les techniques sont très proches de la stérilisation des chattes et de la castration des chats.

Il est également possible d'envisager la stérilisation médicale (implant sous-cutané). L'usage des progestagènes (comme la pilule pour chatte) n'est pas conseillé à cause des risques de pyomètres important chez la furette.

La stérilisation médicale est cependant très étudiée chez le furet car elle représente un réel intérêt.

En effet, chez le mâle, comme chez la femelle, la stérilisation chirurgicale sur des animaux très jeunes peut favoriser l'apparition de la maladie surrénalienne. Ainsi, le risque de tumeur surrénalienne semble plus important : lors de la stérilisation, les hormones sexuelles sont supprimées, elles n'exercent plus de rétrocontrôle négatif sur l'hypothalamus qui stimule alors de manière continue les surrénales. Lors de tumeur surrénalienne on peut observer une hyperplasie de la prostate qui peut entrainer une obstruction urinaire.

A retenir : Il semble donc préférable de poser un implant qui permet de stériliser médicalement le furet, on obtient ainsi les mêmes effets qu'une stérilisation chirurgicale (action sur la reproduction, l'agressivité en période de rut et l'odeur corporelle).