Le poil terne chez le chien

chien qui tire la langue
Un poil terne peut être lié à une alimentation de mauvaise qualité

Le poil de votre chien est terne, manque d'éclat ? N'avez-vous jamais entendu dire que le pelage est le reflet de l'état de santé de votre animal ? Quelques mesures simples devraient vous permettre d'améliorer l'aspect du poil de votre chien. Si cela ne suffisait pas, l'hypothèse d'une maladie devrait alors être explorée.

 

L'alimentation contribue à la beauté du pelage. Une mauvaise alimentation est souvent à l'origine d'un poil terne et d'une mue importante.

Les protéines, les acides gras poly-insaturés et les vitamines (A et biotine) sont les éléments qui favorisent la bonne santé de la peau et du pelage. Dans des cas extrêmes (malnutrition), le manque de certains de ces éléments peut provoquer une perte massive des poils et/ou un pelage terne.

L'élément essentiel pour que votre compagnon bénéficie d'un beau pelage est de lui fournir une alimentation complète et équilibrée (voir notre fiche Pourquoi choisir une alimentation premium ?)
Si votre compagnon à le poil mou et terne, essayez de lui donner une alimentation dite Premium : en un mois son pelage devrait reprendre de l'éclat et du tonus.
Sachez que ces aliments de très bonne qualité ne reviennent généralement pas beaucoup plus cher à l'utilisation que des aliments dits « standards » car les quantités à donner pour une même valeur nutritionnelle sont inférieures.

 

1. Choisir son aliment en se fiant à l’étiquette. Regarder la composition et l’analyse, puis :

  • Favoriser les aliments riches en protéines animales (viande, poisson en premier ingrédient et comme principale source de protéine)
  • Eviter les aliments avec concentrés de protéines végétales type « gluten de maïs », « extraits végétaux », « hydrolysats de protéines végétales »
  • Vérifier que soit indiqué un dosage optimal d’omégas 3 et 6 (huiles de poissons) et de vitamines et minéraux
  • En cas de sensibilité avérée, vérifier s’il existe une gamme « peau sensible » répondant toujours à ces critères

2. Brosser régulièrement le pelage pour éliminer le poil mort.

3. Toujours contrôler et prévenir la présence de puces.

4. Si l’état du pelage ne s’améliore pas après 2 mois de passage vers un aliment super premium, demander l’avis d’un vétérinaire peut être utile.

 

Il arrive parfois, principalement chez les chiens à poils longs, que malgré une alimentation équilibrée, le pelage n'ait pas toute la brillance désirée. Il convient alors de leur apporter un complément nutritionnel qui permet d'améliorer la qualité du pelage.

Toutefois, un poil terne peut également être lié à différentes maladies. Certaines maladies empêchent la repousse normale de nouveaux poils : ce sont principalement des déséquilibres hormonaux. D'autres maladies favorisent une chute de poils, citons par exemple les mycoses : des champignons microscopiques qui envahissent le bulbe pileux et font tomber les poils. Les poils peuvent également être ternes lors de maladies de peau qui entraînent un léchage intensif ou des démangeaisons. Le poil terne peut également être lié à des parasites intestinaux qui spolient le chien (et entraînent des carences en vitamines).

Ainsi une visite auprès de votre vétérinaire est prudente lors d'altération de l'aspect des poils ou de perte anormale.

Crédit photo Eric Isselée iStockPhoto.