La mue chez le chien

La mue chez le chien
Brossez régulièrement votre chien
La mue est un phénomène physiologique normal qui consiste à renouveler ponctuellement l'apparence externe en abandonnant les reliquats de l'ancienne apparence. Un serpent qui mue renouvellement sa peau, son enveloppe externe, un chien qui mue renouvelle son pelage. C'est à cause de la mue que l'on peut retrouver beaucoup de poils de chien chez soi...

 

La mue chez le chien : une perte de poils régulière ou accentuée

Les poils des chiens poussent, puis meurent et tombent en permanence. Ce phénomène est toutefois accentué deux fois par an : au printemps et à l'automne lors des gros changements de température et d'ensoleillement (longueur des journées).

Au printemps, la mue est souvent très intense : le chien perd son poil d'hiver et le pelage s'en retrouve bien allégé.

En automne, la mue précède justement la densification du poil en poil d'hiver, le poil devient plus long et plus dense.

 

La mue est différente d'un chien à un autre en fonction de sa race. En effet certaines races ne muent presque pas comme les caniches, d'autres comme les huskies ont un sous-poil très important en hiver et les chutes de poils lors des changements de climats peuvent être impressionnantes !

Le mode de vie du chien peut également influer sur la mue : les chiens vivants en intérieur (chauffé et éclairé) ont tendance à perdre leurs poils toute l'année car les changements climatiques se font moins ressentir...

 

Bien sûr une chute de poils excessive peut être le signe d'une maladie. Associée à des boutons ou des plaques sur la peau, un prurit provoque une chute de poils également importante, il y a alors certainement une affection dermatologique (parasite, infection, allergie...). Certaines maladies endocriniennes entrainent également des chutes de poils en plaques anormales (souvent sur les flancs et de manière symétrique).

Une mue particulièrement marquée peut également être le signe d'une alimentation qui ne convient pas bien au chien (plus l'aliment est de haute qualité et adapté à votre chien, moins il perdra ses poils). Un aliment riche en bons acides gras et en vitamines favorise un poil de bonne qualité et donc permet de réduire la chute.

 

Comment éviter d'avoir des poils de chien partout ?

Empêcher le phénomène de mue est impossible vous l'aurez compris, car c'est un phénomène naturel.

Il est cependant possible d'aider le chien à muer plus vite et ainsi favoriser la repousse du nouveau pelage.

Lorsque le chien mue toute l'année (s'il vit donc en intérieur chauffé et éclairé), vous risquez de devoir passez l'aspirateur tous les jours pour ne pas vous retrouver envahi de poils...

Voici quelques astuces pour essayer de limiter ce phénomène, bien qu'on ne puisse pas l'empêcher :

  • L'alimentation joue un vrai rôle sur la santé du pelage, donnez un aliment enrichi en omégas 3 et équilibré en vitamines. Vous pouvez aussi donner des compléments alimentaires pour le pelage, de l'huile de saumon (riche en omégas 3), de l'huile de colza...
  • Brossez votre chien très régulièrement, si possible tous les jours avec une brosse adaptée. Cela éliminera les poils morts plus rapidement et évitera la formation de noeuds/bourres dans les poils. Il est intéressant d'habituer son chien très jeune à être brossé, ce moment deviendra ainsi un vrai plaisir et un moment de complicité entre vous. Brossez toujours dans le sens du poil.
  • Ne lavez pas trop votre chien (maximum 1 fois par mois ou en cas de besoin ponctuel s'il s'est vraiment sali) et uniquement avec un shampooing adapté aux chiens. Les shampooings humains ou gels lavants, même pour bébé abiment la peau des chiens, et donc encourage la perte de poils.
  • Limitez le stress de votre chien, en effet un stress intense peut favoriser une chute de poils exacerbée ponctuellement (chez le vétérinaire par exemple il est fréquent que les animaux perdent leurs poils en touffe).

Crédit photo istock.