Comment bien brosser son chien ?

Comment bien brosser son chien ?
Il est important de choisir une brosse adaptée pour que le brossage ne soit pas douloureux pour votre chien !
Le brossage permet de démêler le pelage des chiens à poils longs et éviter la formation de nœuds. Cela permet aussi d’éliminer le sous-poil mort, qui peut être particulièrement important lors des périodes de mues. Il est important d’utiliser un matériel adapté pour brosser son chien efficacement et en douceur. Voici tous nos conseils pour que le brossage devienne un moment agréable pour vous et votre chien !

 

Pourquoi est-il important de brosser son chien ?

Le brossage des chiens est tout d’abord utile pour démêler le pelage et éviter la formation de nœuds chez les chiens à poils longs (Shih Tzu, Bichon, Cocker…).

Il est important de brosser les chiens avant que les nœuds se forment, cela nécessite un brossage régulier chez les chiens à poils longs. En effet, une fois que les nœuds sont formés, il est souvent impossible de les démêler. Il est alors nécessaire de couper les poils, il peut même être nécessaire de faire appel à un toiletteur ou un vétérinaire pour la tonte des poils. Pour démêler plus facilement le pelage des chiens, il est possible de les laver au préalable avec un shampooing démêlant.

Ensuite, il faut savoir que les poils des chiens poussent puis meurent en permanence, avec deux périodes dans l’année où ce phénomène est accentué : les mues saisonnières (à l’automne et au printemps). Chez les chiens vivant en appartement, les différences de températures se font moins ressentir et cela peut conduire à une perte de poils tout au long de l’année.

La quantité de poils perdue varie en fonction de la race. Chez certains chiens à poils ras par exemple, la quantité de poils perdue est minime. Par contre pour d’autres chiens comme les chiens de race Husky, Samoyède, Akita Inu, Berger Allemand… la quantité de poils perdue lors des périodes de mues est très impressionnante ! Pour ces races, le brossage se fait essentiellement pendant les périodes de mues afin d’enlever le sous-poils mort. Cela est important car le sous-poil mort empêche la peau de respirer. En dehors des périodes de mue, le brossage peut être réalisé occasionnellement (pour enlever de la terre collée aux poils par exemple).

D’un point de vue plus pratique, le brossage permet de limiter la quantité de poils que vous aurez à nettoyer dans votre maison !

 

Quelle brosse utiliser ?

La brosse doit être adaptée à la taille de l'animal et à la longueur de ses poils. La largeur de la brosse et la taille des dents seront différents en fonction de ces paramètres.

Il existe des brosses qui permettent d’éliminer efficacement les poils morts et démêler le pelage en douceur. Citons par exemple les brosses Furminator ou encore Foolee.

Certaines brosses sont à éviter (dents trop longues, trop fines...) car elles retirent plus laborieusement les poils morts et elles peuvent conduire à un brossage douloureux.

 

Comment habituer son chien à être brossé ?

Il est très utile d’apprendre aux chiens dès le plus jeune âge à être brossés pour que cela soit plus facile une fois l’âge adulte atteint. D’une manière générale, il est très utile d’apprendre aux chiots les différents soins qu’il sera nécessaire de réaliser au cours de leur vie : nettoyage des yeux, des oreilles, bains, nettoyage des dents, etc…

Il est toutefois possible d’apprendre à un chien adulte à être brossé. Pour cela, il est conseillé de procéder progressivement pour habituer petit à petit l’animal. Il faut commencer par le brosser doucement pendant seulement quelques secondes après lui avoir demandé de se coucher. S’il se laisse brosser calmement, alors félicitez-le et récompensez-le bien avec des friandises, son jouet préféré, des caresses… Il associera ainsi le fait d’être brossé à quelque chose de positif. Vous pourrez petit à petit augmenter le temps de brossage.

 

 

Crédit photo istock.