La maladie parodontale chez le chien : quels sont les risques ?

Maladie parodontale chez le chien
La maladie parodontale est irréversible
La maladie parodontale est très répandue chez nos carnivores domestiques. Elle touche 80% des chiens environ et peut avoir de graves conséquences si on la laisse s'installer. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette maladie infectieuse, à quoi elle est due, qu'est-ce qu'elle peut provoquer et comment la prévenir...

 

Qu'est ce que la maladie parodontale ?

La maladie parodontale est une maladie infectieuse car elle est due à la prolifération de bactéries dans la bouche, elle est du à la plaque dentaire.

Les bactéries à la surface des dents avec les protéines salivaires forment ce que l'on appelle le biofilm --> les bactéries du biofilm sécrètent une matrice qui forme la plaque dentaire --> la plaque dentaire se minéralise et devient du tartre au fil du temps.

La maladie parodontale devient plus fréquente plus le chien est âgé et elle est plus fréquente chez les chiens de petite race.

Elle touche le parodonte, c'est à dire tous les tissus de soutien de la dent : gencive, cément, ligament alvéolo-dentaire, os alvéolaire...

Dans un premier temps la plaque dentaire et le tartre entrainent une gingivite et peut entrainer ensuite une parodontite. La gingivite est une inflammation des gencives, elle est réversible, par contre la parodontite une fois installée n'est pas réversible, elle entraine un déchaussement des dents et les bactéries atteignent la circulation sanguine.

 

Comment reconnaître la maladie parodontale ?

Les signes de la maladie parodontale sont les suivants :

  • présence de tartre
  • mauvaise haleine
  • salivation excessive
  • gencives rouges et/ou enflées
  • résorption de la gencive
  • déchaussement des dents

 

Quels sont les risques de la maladie parodontales ?

Les conséquences graves de la maladie parodontale sont liées au fait que les bactéries peuvent atteindre la circulation sanguine et se disséminer un peu partout dans l'organisme :

  • infections des valvules cardiaques, endocardite
  • septicémie et infections d'autres organes (articulations, sphère ORL, etc...)
  • abcès dentaires, fractures des mâchoires...

Les lésions de la maladie parodontale sont irréversibles il est donc primordial de prévenir l'apparition de cette affection.

Seul le détartrage effectué par votre vétérinaire permet d'éliminer entièrement le tartre présent sur les dents de votre chien et ensuite il faut agir pour éviter que le tartre ne réapparaisse trop rapidement : enlever la plaque dentaire au fur et à mesure qu'elle se forme, par action mécanique (brossage, lamelles ou bâtonnets à mâcher) ou chimique (lamelles, poudres, etc...), très régulièrement !

 

Crédit photo istock.