Les premières sorties du chiot

Les premières sorties du chiot
Il est indispensable de sortir votre chiot dès son adoption !
Si vous venez d’accueillir votre chiot, vous vous posez sans doute de nombreuses questions concernant les sorties. A partir de quel âge le sortir ? Existe-t-il un risque qu’il attrape des maladies ? Quel matériel utiliser ? Comment lui apprendre la propreté et la marche en laisse ? Nous vous proposons de répondre à toutes vos questions pour que l’arrivée de votre chiot se passe le mieux possible 

 

Quand peut-on commencer à sortir un chiot ?

En France, il est possible d’adopter un chiot à partir de l’âge de 8 semaines. Les chiots arrivent donc généralement dans leur nouvelle famille à l’âge de 2 mois.

Il existe une étape très importante pour le développement des chiots, entre l’âge de 3 semaines et 3 mois, que l’on appelle la période de socialisation. Pendant toute cette durée, le chiot doit être progressivement habitué à différents bruits, lieux, personnes, animaux, etc… Un chien élevé dans un milieu pauvre en stimuli au cours de cette période peut par la suite présenter des phobies, une anxiété, de l’agressivité, etc… Nous vous invitons à lire notre fiche sur la socialisation du chiot pour plus de renseignements.

Il est donc très important que les chiots sortent avant l’âge de 3 mois pour être habitués à la rue, aux bruits des voitures, à d’autres congénères et d’autres personnes, etc… Il faut qu’ils soient habitués aux différents stimuli auxquels ils seront confrontés lors de leur vie en famille, en ville ou à la campagne. Le fait de les sortir les expose par contre à des maladies, comme la parvovirose par exemple. Les chiots sont protégés contre ces maladies avant les premiers vaccins par les anticorps maternels. Ensuite pour diminuer le risque de maladies, il est important de vacciner les chiots, dès l’âge de 8 semaines.

Pour que les chiots soient correctement protégés contre les maladies, il est conseillé de réaliser trois injections de primovaccination à 8, 12 et 16 semaines. Dès la première injection, les chiots bénéficient dans la majorité des cas d’une protection suffisante contre les maladies. Les deux autres injections de primovaccination sont toutefois essentielles pour la mise en place d’une protection durable contre ces maladies (le rappel se fera ensuite un an plus tard).

Il faut savoir que même si les chiots ne sortent pas, ils peuvent être confrontés aux agents infectieux sans contact direct avec des chiens malades (par l’intermédiaire des vêtements de leur propriétaire par exemple). Le risque zéro n’existe donc pas pour les chiots qu’on décide de les faire sortir ou non. Ainsi, en considérant la balance bénéfices/risques, il est essentiel de faire sortir les chiots dès leur adoption !

 

Quels sont les apprentissages à mettre en place lors des sorties ?

Comme nous l’avons dit ci-dessus, les premières sorties sont essentielles pour que votre chien ait un comportement équilibré tout au long de sa vie.

Sortez votre chiot dans divers lieux, en présence de personnes différentes, etc…

Equipez le de préférence d’un harnais et d’une laisse de longueur fixe pour l’apprentissage de la marche en laisse. Les colliers peuvent être responsable de lésions au niveau du cou et de la trachée lorsque l’animal tire, les harnais sont donc préférables.

Deux cas de figures sont possibles. Il arrive tout d’abord que les chiots refusent d’avancer. Dans ce cas-là, appelez votre chiot par son nom et attirez-le avec un jouet ou une friandise. Il comprendra vite qu’il faut avancer lors des sorties !

Si votre chiot tire en laisse, il convient d’attirer son attention en l’appelant ou avec des jouets et des friandises. Anticipez si possible avant qu’il tire sur la laisse (avant de rencontrer un autre chien par exemple). Pensez toujours à bien le récompenser et le féliciter lorsqu’il marche calmement.

Bon à savoir : des éducateurs canins peuvent vous aider à éduquer votre chien, n’hésitez pas à faire appel à eux dès le plus jeune âge de votre chien.

Au cours des sorties, vous pouvez aussi en profiter pour retravailler certains exercices appris à la maison : assis, couché, donne la patte, etc…

L’apprentissage de la propreté est aussi très important dans les semaines qui suivent l’arrivée de votre chien à la maison. Il est important de le sortir souvent, notamment après les siestes et les repas. Votre chiot devra bien être félicité et récompensé lorsqu’il fait ses besoins dehors. Pour plus de détails, n’hésitez pas à lire notre fiche « Apprendre la propreté à un chiot ».

Enfin, n’oubliez pas que votre chiot sera sans doute tenté de goûter à toute sorte de choses qui ne sont pas forcément bonnes pour lui (cailloux, terre, mégots, etc…). Soyez donc vigilant lors des sorties !

 

Crédit photo istock.