Le hot-spot chez le chien

Le hot-spot chez le chien
Les chiens à pelage épais sont prédisposés, c'est le cas des chiens de race Labrador, Golden Retriever, Berger Allemand..
Un hot-spot est une lésion sans poils, très enflammée, humide et suppurée, d'apparition très rapide chez le chien (en quelques heures seulement). Elle se forme secondairement à des lésions que le chien s'inflige en se grattant ou en se léchant. Le plus souvent, ce sont les démangeaisons provoquées par une dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP) qui sont à l'origine d'un hot-spot.

 

Le hot spot est aussi appelé dermatite pyotraumatique. C'est une affection cutanée qui apparaît de façon brutale et qui évolue vite en 24 à 36 heures. Les lésions évoluent à partir d'une petite zone où les chiens commencent à se gratter ou se lécher.

Les races à pelage épais et fourni sont prédisposées comme les chiens de race Husky, Berger Allemand, Bouvier Bernois, Labrador... Les dermatites pyotraumatiques sont rencontrées surtout par temps humide. Elles sont le plus souvent secondaires à une dermatite par allergie aux piqûres de puces chez le chien (DAPP). Mais tout facteur responsable de démangeaisons importantes chez le chien peut être responsable de l'apparition d'un hot-spot :

  • d'autres parasites externes que les puces : gale du corps, démodécie, etc...
  • des allergies: DAPP, allergie alimentaire, atopie, allergie de contact
  • des affections des glandes anales : engorgement ou abcès
  • des otites
  • un toilettage et une tonte des poils : chez les caniches notamment
  • une infection cutanée (pyodermite)
  • etc...

Pour plus de détails, n'hésitez pas à lire notre fiche conseil sur les démangeaisons chez le chien.

Le hot-spot se traduit par une zone sans poils, rouge, suintante, suppurée qui s'étend vers la périphérie. Le plus souvent, il y a qu'une seule lésion qui mesure entre 2 et 10 cm. Elle peut être fortement malodorante. Elles grattent beaucoup le chien et elles peuvent être très douloureuses. Le plus souvent, les lésions de hot-spot sont rencontrés sur les lombes, au niveau de la pointe de la fesse, sur les cuisses, à la base de la queue (les démangeaisons lors de DAPP étant principalement localisées au niveau du triangle dorso-lombaire (bas du dos)).

Plus rarement, les lésions peuvent être localisées à d'autres endroits si d'autres causes de démangeaisons sont impliquées : sous la queue lors d'affections des glandes anales, sur la tête lors d'otites, etc...

Le traitement consiste à tondre l'animal puis à nettoyer la lésion souvent recouverte de pus, de croûtes et de poils. Cela pouvant être très douloureux pour le chien, une sédation est souvent nécessaire.

Des traitements locaux sont également mis en place. Le vétérinaire peut également mettre en place des traitements par voie générale, cela dépend de l'extension des lésions. Le port d'une collerette peut être nécessaire pour empêcher le chien de se gratter et d'aggraver les lésions.

Le traitement de la cause sous-jacente est aussi essentiel pour éviter les récidives. Un traitement antiparasitaire efficace contre les puces est très important tout au long de l'année pour éviter les démangeaisons liés aux piqûres de puces.

Crédit photo istock.