Comment voit un chat ? un chien ? un lapin ?

Comment voient les animaux ?
Le chat et l'homme ont une vision bien différente
Que voit mon chien ? Que voit mon chat ? Est-ce qu’il voit les couleurs ? Est-ce qu’il me reconnaît de loin ? Comment le chat arrive à voir aussi bien la nuit ? La vision des animaux intrigue beaucoup. On aimerait voir ce qu’ils voient, on voudrait se mettre à leur place… Voici ce que l’on peut vous dire pour vous aider à comprendre un peu mieux ce qui passe par les yeux de nos animaux de compagnie.

 

Pourquoi les animaux ne voient pas comme nous ?

La vision est très variée dans le règne animal et s’adapte au milieu et au mode de vie de chacun, selon ses besoins et sa caractéristique majeure : proie ou prédateur ?

La vue permet de se déplacer (en volant, en marchant, en courant, en rampant selon les espèces), d’explorer l’environnement, d’éviter des obstacles, d’échapper à un danger…

Une bonne vision facilite la survie et aide à trouver de la nourriture. Le prédateur doit pouvoir bien voir une proie en mouvement, un animal cueilleur doit voir les fruits, un insecte butineur doit pouvoir trouver des fleurs…

Enfin, la vue permet également aux animaux de communiquer, de reconnaître leurs congénères…

 

Les différences de vision entre les espèces reposent sur 4 clés :

  • Le champ de vision : il dépend de l’orientation des yeux, cela détermine quelle partie de l’environnement l’animal voit. Par exemple l’homme voit à 180°, devant lui, comme les prédateurs et les cueilleurs. La superposition de la vision des deux yeux (vision binoculaire) permet de voir en relief.
  • La perception des mouvements : elle dépend de la capacité du système nerveux et du cerveau à transmettre et analyser les informations. Un homme distingue jusqu’à 16 images par seconde, certains animaux ne peuvent en voir que 4, d’autres jusqu’à 300 (l’abeille par exemple) !
  • Les couleurs et la lumière : ce sont les photorécepteurs du fond de l’œil qui captent la lumière et le cerveau interprète ensuite ce message transmis par les nerfs optiques.
  • L’acuité visuelle : la capacité à voir plus ou moins net ou flou dépend de la taille de l’œil, de la forme du cristallin, du nombre de photorécepteurs sur la rétine…

 

Cônes et bâtonnets que sont-ils ? Ce sont les cellules de la rétine qui captent la lumière. Les cônes permettent de voir les détails précisément et de voir les couleurs (bleu, vert et rouge selon la longueur d’ondes colorées qu’ils peuvent capter). Les bâtonnets permettent de voir en faible luminosité.

 

La vision des mammifères domestiques

L’ouïe et l’odorat sont très développés chez les mammifères, la vision est souvent secondaire. Ils voient flou, distinguent moins bien les couleurs que nous…

Le chien ne voit pas bien tout ce qui est à plus de 5 mètres de lui, tout sera flou au-delà de cette distance, on peut donc dire qu’il est myope, par contre il perçoit jusqu’à 50 images par seconde.

 

On voit ici que le champ de vision du chien (1ère image) est supérieur à celui de l'homme (2ème image) : 240° contre 180° environ. Images tirées du livre Imagine ce que les animaux voient© Edition Seuil Jeunesse, 2013, publiées ici avec l'autorisation de l'éditeur.

Les carnivores domestiques comme le chat chassent à la tombée du jour grâce à leur bonne vision dans l’obscurité. Le chat a beaucoup de bâtonnets parmi les cellules de sa rétine, bien plus que l’homme, et il possède une sorte de miroir réfléchissant qui retient la lumière (c’est pour cela que dans le noir on peut parfois voir les yeux du chat qui brillent). Il ne peut pas voir dans l’obscurité totale, car il faut une source minimale de lumière, celle des étoiles suffit la nuit par exemple.

Le chat a par contre bien moins de cônes que l’homme, il voit 5 fois moins bien. Tout ce qui est à plus d’1 mètre est flou. Le chat est par contre hypersensible aux mouvements.

 

On peut voir ici que le chat (1ère image) voit très bien les détails très proches, mais ne voit pas les couleurs comme l'homme (2ème image). Comme le chien, il voit un peu comme un daltonien : il ne distingue pas la couleur rouge. Images tirées du livre Imagine ce que les animaux voient© Edition Seuil Jeunesse, 2013, publiées ici avec l'autorisation de l'éditeur.

Les rongeurs et lapins sont également myopes, mais voient très bien sur les côtés grâce à la position assez latérale de leurs yeux, ce qui leur permet de voir leurs prédateurs arriver même de derrière. Le lapin peut voir quasiment à 360°.

On a ici dans la 1ère image la vision de l'écureuil roux, qui est l'exception parmi les rongeurs : il est trichromate et perçoit donc les couleurs comme l'homme (2ème image). Son champ de vision est d'environ 300°. Images tirées du livre Imagine ce que les animaux voient© Edition Seuil Jeunesse, 2013, publiées ici avec l'autorisation de l'éditeur.

 

Bon à savoir : l’homme est trichromate, c’est-à-dire qu’il voit bien toutes les couleurs (il a des cônes capables de capter le bleu, le vert et le rouge) alors que les chiens et les chats par exemple sont dichromates (ils n’ont que deux types de photorécepteurs : ceux qui captent le bleu et le vert).

 

La vision : un sens parmi d’autres

La vision est pour l’homme un sens extrêmement important, mais chez beaucoup d’autres animaux elle est plus secondaire.

Un animal qui ne voit pas bien peut tout à fait s’adapter parfaitement à son environnement sans en pâtir, car il est doté d’autres sens bien plus développés que chez l’homme : l’odorat, l’ouïe notamment…

Perdre la vue est bien toléré chez le chien ou le chat : leur vision est inférieure à la nôtre. Un chien peut être devenu aveugle sans que ses propriétaires ne s’en soient rendu compte car quand la perte de vue est progressive, le chien aura mis au point des stratégies d’habitude et développé ses autres sens.

 

Crédit photo Zooptique. Imagine ce que les animaux voient © Edition Seuil Jeunesse, 2013.