Mon chien aboie tout le temps

Mon chien aboie tout le temps
Il faut toujours rechercher la cause des aboiements
L’aboiement est un moyen de communication pour le chien : il aboie pour nous dire quelque chose, pour exprimer une émotion. Recherche d’attention, excitation, anxiété, peur, réaction à son environnement… il y a toujours une raison qu’il faut à tout prix définir.

 

Découvrez les 7 questions posées au Dr Bénédicte Hivin sur les aboiements du chien sur la chaîne Youtube de Wanimo.

 

Le fait qu'un chien aboie est un comportement naturel, il s'agit d'un moyen de communication avec ses congénères mais aussi les humains. Bien que les aboiements soient normaux, ils peuvent être très embarrassants pour les propriétaires lorsque leur chien aboie de façon excessive.

Il n'est pas possible de faire cesser totalement les aboiements mais il est possible de diminuer leur fréquence et leur intensité.

Pour savoir ce qu'il faut faire pour limiter les aboiements de son chien, il est important de déterminer dans un premier temps pourquoi il aboie beaucoup. Les mesures à mettre en place dépendent de la cause des aboiements.

Il est souvent important de travailler pendant une longue période avec son chien pour réduire les aboiements (plusieurs mois), il faut être patient. Le comportement des propriétaires doit souvent être modifié. En effet, en réponse aux aboiements, les propriétaires demandent généralement à leur chien de se taire, ce qui augmente l'excitation de leur animal et renforce le problème. Nous allons voir qu'il est préférable de détourner l'attention de son animal et de récompenser les comportements recherchés.

 

Les causes d’aboiement chez le chien

Les aboiements chez le chien peuvent être dus à plusieurs choses :

  • l'agressivité territoriale : certains chiens aboient sans arrêt pour protéger leur territoire. Généralement, on observe ce comportement surtout chez des chiens adultes. Ils vont aboyer dès que quelqu’un approche des limites de leur territoire : des passants, le facteur, etc…
  • la peur peut conduire un chien à aboyer sans cesse. En effet, lorsqu'un chien est peureux, il reste constamment sur ses gardes et est toujours en alerte. Ainsi, au moindre mouvement ou à la moindre voiture qui passe, il aboie car il est effrayé.
  • l'anxiété de séparation : le chien aboie lorsqu'il est seul. Les aboiements peuvent également survenir la nuit par exemple ou lorsque ses propriétaires ne sont plus dans son champ de vision. Découvrez notre fiche sur les aboiements en l’absence des propriétaires et l’anxiété de séparation.
  • l'hyper-excitation : certains chiens peuvent avoir du mal à contrôler leurs émotions. L'arrivée de personnes qu’ils apprécient, la rencontre avec un autre chien connu, la distribution de la gamelle, etc…
  • le syndrome HSHA : Il arrive que certains chiens soient très réactifs (de manière excessive) à tout ce qui les entoure. Cela peut venir du fait qu'ils ont été séparés de leur mère tôt. En effet, la mère apprend aux chiots à se contrôler et à s'apaiser. Si les chiots sont sevrés trop tôt ou si la mère n'a pas pu correctement les éduquer avant l'âge de deux mois, les chiots ne savent pas s'apaiser et se calmer.
    Ils sont alors hyper-sensibles et hyper-actifs. Les chiens atteints de ce syndrome sont très nerveux, infatigables, hyper-réactifs. Ils peuvent aboyer tout le temps, fuguer, être destructeurs, en restant pourtant des chiens très gentils. Il est alors souvent impossible de les calmer.
  • le mimétisme peut aussi être une explication aux aboiements. En effet, le chien imite souvent ses congénères qui aboient : le chien du voisin aboie et votre chien lui répond.

A noter : le chien ayant une ouïe plus développée que la nôtre il peut entendre et imiter un chien que nous n'entendons pas ou réagir à un bruit que nous n’avons pas entendu.

  • pour attirer l'attention : un chien peut par exemple poser un jouet aux pieds de son propriétaire et aboyer pour l'appeler.

 

Que faire ?

Si votre chien est un chien peureux ou s'il est hyper-sensible hyper-actif, nous vous conseillons de consulter au plus tôt votre vétérinaire qui pourra mettre en place un traitement associé à une thérapie comportementale.
En effet, ces troubles du comportement ne s'arrangent pas avec le temps. Ils tendent au contraire à s'aggraver avec l'âge.

Dans les autres cas, pour faire cesser les aboiements intempestifs, vous pouvez essayer d'attirer l'attention de votre chien (avec un gros bruit (Spray Pet Corrector par exemple), un jouet, etc...) s'il commence à aboyer, puis l'appeler vers vous, lui demander de s'assoir en n'oubliant pas de bien le récompenser s'il est calme.

Si votre chien est bien dressé vous pouvez lui apprendre à aboyer sur commande. Même si cela peut sembler paradoxal, cela lui apprendra à contrôler ses aboiements. Dans ce cas associez l’ordre « aboie » à une friandise lorsqu’il aboie (attention n’essayez pas de faire cela lors d’aboiements d’agressivité territoriale ou de phobie !).

 

En conclusion, vous aurez besoin de beaucoup de patience et de rigueur dans l’éducation et le dressage et parfois l’aide d’un vétérinaire. Nous vous souhaitons beaucoup de courage ! N’hésitez pas à vous faire accompagner par un éducateur canin également.

Crédit photo istock.