Le chat et le déménagement

chat à la fenêtre
Laissez votre chat découvrir à son rythme
Vous allez déménager prochainement et bientôt commencer à faire vos cartons, votre chat va forcément se demander ce qui se passe et être un peu perturbé. Comment le préserver et lui occasionner le moins de stress possible ? Comment rendre ce changement définitif de territoire plus facile pour lui, animal territorial de nature…

 

Le chat est par nature un animal territorial plus attaché à son territoire qu'aux individus vivant avec lui. Cela ne veut pas dire qu'il n'éprouve aucun sentiment pour ses maîtres, mais la maison est une chose primordiale. Il existe évidemment des exceptions : les « chats-chiens » qui eux se trouvent bien n’importe où à condition d’avoir leur personne d’attachement avec eux.

On ne peut pas prévoir comment un chat va appréhender un déménagement mais partons du principe qu’il s’agit encore d’une source d’anxiété pour lui. Ainsi on pourra éviter tous les symptômes et toutes les conséquences désagréables de l’anxiété chez le chat : marquage urinaire, malpropreté, griffades, pelades, anorexie, etc…

Il va donc falloir agir en douceur. Il n'est pas conseillé de faire comprendre à votre chat les différentes étapes du déménagement, car il risquerait ensuite d'être stressé à chaque fois que vous faites un carton ou vos valises.

Le conseil de l’expert TVM :

Alphazium est un complément alimentaire favorisant l’apaisement de votre chat. Sa composition unique en alpha-lactalbumine et en magnésium lui confère un effet « bien-être » multiple :

  • L’alpha-lactalbumine est une protéine riche en tryptophane (acide aminé essentiel précurseur de la sérotonine), issue du lait qui est connu pour ses propriétés apaisantes.
  • Le magnésium est quant à lui un oligo-élément indispensable à l’alimentation. Des carences en magnésium peuvent se traduire notamment par du stress ou des états anxieux.

L’usage d’Alphazium est très intéressant lors d’une situation pouvant impacter le bien-être de votre chat tel qu’un déménagement : avec le transport vers la nouvelle habitation, la découverte d’un nouveau territoire, et tout le remue-ménage que cela implique…

N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire.

Comment procéder

Nous vous conseillons au moment de l'emménagement, de ne pas laisser votre chat en liberté dans votre nouveau « chez vous ». Si vous le pouvez, confiez-le à un ami ou un membre de votre famille le temps de défaire les cartons et de pouvoir complètement installer une pièce dans laquelle votre chat pourra élire domicile.

Le premier jour après votre installation, laissez-le dans cette pièce avec le nécessaire pour manger, dormir et faire ses besoins. Rassurez-le, câlinez-le.

Le lendemain, laissez-le encore dans cette pièce mais ouvrez la porte afin qu'il s'habitue aux nouvelles odeurs de la maison et aux bruits inconnus du voisinage.

Puis laissez-le visiter la maison à son rythme, calmement, en lui ouvrant toutes les portes (veillez à ce que les vitres soient fermées afin qu'il ne s'échappe pas à l’extérieur). Pendant qu'il se balade, restez naturel et surtout ne le forcez à rien. Pensez à laisser la porte de la pièce qu'il connaît bien ouverte et le chemin dégagé (sans personne pour le bloquer ou lui faire peur) afin qu'il puisse retourner s'y réfugier s'il avait peur.

En effet, pour être rassurés, les chats ont besoin d'avoir une "sortie de secours" : cela leur permet d'être un peu plus téméraires car ils savent qu'ils ont un refuge. Un chat va « rayonner » à partir de cette pièce comme point de départ et de refuge, ses rayons d’exploration vont être de plus en plus grand et le temps passé en dehors de cette pièce de plus en plus long, mais il ne faut pas le brusquer. Si un chat est bloqué, il sera pris de panique et risque de griffer, de s'enfuir brusquement, sans avoir le temps de prendre des repères (odorants ou visuels) pour pouvoir revenir.

Il est fortement recommandé d’utiliser dans votre nouvel appartement ou maison des analogues de phéromones faciales du chat. Ces substances (synthétiques) miment celles produites par tous les chats et qui les déposent sur des lieux connus et aimés, sur les personnes auxquelles ils sont attachés... Cette odeur signifie "ami", "maison". C'est un raccourci un peu facile, mais tout à fait véridique. Les produits se vaporisent sur les meubles et rassurent le chat qui a alors l'impression de vivre dans cet endroit depuis longtemps et d'y être bien.

 

Maison ou appartement

Même si votre chat est déjà habitué à vivre en maison, attention à ne pas le faire sortir dans le jardin trop tôt. Il faudra d'abord qu'il se sente parfaitement bien dans sa nouvelle maison, qu'il ait pris ses repères. Cela peut prendre plusieurs semaines.

Ensuite, vous pourrez lui proposer l’accès à l’extérieur en votre compagnie, il va procéder de la même façon en « rayonnant » autour de son point de sortie.

Le principal risque pour un chat laissé seul à l'extérieur sans qu'il connaisse les lieux, est qu'il commence à courir après un oiseau, ou qu'il soit poursuivi par un autre animal, et ne sache plus rentrer ou ne veuille plus rentrer car terrorisé. Et souvent dans ce cas, il essaie de retrouver son ancienne demeure. Il faut donc le surveiller les premiers temps afin que cela n’arrive pas.

Si vous déménagez dans un appartement, votre chat, s’il avait l’habitude de sortir, sera peut-être déçu de ne plus pouvoir le faire. Cela peut occasionner ce que l’on appelle l’anxiété en milieu clos. Il sera donc nécessaire d’enrichir son territoire (arbres à chats, griffoirs, jouets, distributeurs de croquettes actionnés par le chat comme le Pipolino, herbe à chat, etc…).

 

Crédit photo Bénédicte Hivin.