Comment choisir un chaton dans une portée ?

Comment choisir un chaton dans une portée ?
Un chaton doit être identifié et âgé de plus de 8 semaines lors de son adoption.
C’est décidé, vous souhaitez adopter un chaton. Plusieurs points sont à vérifier afin de choisir un chaton en bonne santé et bien dans ses pattes ! Découvrez tous nos conseils pour choisir votre chaton dans une portée.

 

Quelques rappels de législation…

Il est possible d’adopter un chaton chez un éleveur, un particulier, en animalerie, dans un refuge, etc… Pour vous aider à choisir où adopter votre chaton, nous vous invitons à lire notre fiche conseil « Où acheter un chat ? ».

Quelque soit le mode d’adoption, plusieurs points sont à respecter lors de la vente :

  • le chaton doit être âgé de plus de 8 semaines
  • il doit être identifié, la puce électronique étant le mode d’identification le plus utilisé.
  • le vendeur devra fournir plusieurs documents à l’acheteur : une attestation de cession, un document d’information sur les besoins de l’animal, un certificat de bonne santé établi par un vétérinaire et un document d’identification de l’animal.

La vaccination chez le chaton peut être réalisée dès l’âge de 8 semaines mais elle n’est pas obligatoire lors de la vente d’un animal d’un point de vue réglementaire. Si le chaton que vous adoptez n’est pas vacciné, nous vous conseillons de prendre rapidement rendez-vous chez le vétérinaire pour le faire. N’hésitez pas à lire notre fiche sur la vaccination du chat pour plus de renseignements. S’il est déjà vacciné, une deuxième injection de vaccination est à réaliser en général 3 à 4 semaines plus tard.

La première consultation chez le vétérinaire sera l’occasion de réaliser un bilan de santé et de poser toutes vos questions au vétérinaire concernant les soins à apporter à votre chaton. Consultez notre fiche conseil  « Accueil du chaton : sa première visite chez le vétérinaire » pour en savoir plus.

 

Comment choisir son chaton ?

La santé du chaton

Nous vous invitons à faire attention aux points suivants pour s’assurer de la bonne santé de votre chaton :

  • ses yeux : les yeux doivent être propres, sans écoulement, sans rougeur, etc… En effet, ces symptômes peuvent être le signe d’une conjonctivite.

 

  • ses oreilles : elles doivent être propres, sans croûte, sans cérumen, etc…Attention à la gale d’oreille fréquente chez les chatons.

 

  • le nez : le nez doit être légèrement humide. La présence d’un écoulement muqueux ou muco-purulent (jaunâtre) devra vous interpeller. Attention chez les chats brachycéphales (comme le persan), la respiration ne doit pas être bruyante.

 

  • la vue et l’audition : vous pouvez essayer de taper des mains et de faire suivre un jouet au chaton pour voir s’il est réactif aux bruits et aux mouvements.

 

  • son pelage : le pelage doit être brillant, le chaton ne doit pas se gratter, présenter des croûtes, des zones sans poils, etc…

 

  • les déplacements : le chaton doit se déplacer sans boiter et avoir un bon équilibre.

 

Le comportement du chaton

Nous vous conseillons d’observer comment se comporte votre chaton avec ses congénères et les humains, cela vous donnera des indications sur son comportement.

Certains caractéristiques du comportement peuvent être difficiles à prendre en charge par la suite et sont à surveiller : chaton qui refuse le contact avec l’homme (cas des chatons sauvages par exemple), mordillements des mains, etc….

Ce ne sont bien sûr que des généralités mais il est préférable de bien observer le comportement du chaton avant de l’adopter car certaines personnes n’auront pas le temps ou la patience de prendre en charge certains troubles du comportement.

Enfin, même si l’obligation légale est de céder des animaux dès l’âge de 8 semaines, il est préférable d’attendre l’âge de 3 mois avant d’adopter un chaton. En effet, la sociabilisation du chaton se fait au contact de la mère. Elle lui apprend comment se comporter envers les autres animaux et les humains. Un chaton séparé trop tôt de sa mère peut présenter des troubles du comportement.

Crédit photo Fotolia.