Présentation du chinchilla

Présentation du chinchilla
le chinchilla présente un mode de vie crépusculaire
Le chinchilla est un rongeur très apprécié pour son caractère doux et pour sa très belle fourrure à poils très denses. Le chinchilla, qui fait partie des nouveaux animaux de compagnie (NAC), est très différent du lapin et des autres rongeurs (cobaye, hamster…). Découvrez toutes les informations utiles pour mieux connaître le chinchilla.

 

Origine et classification

Le chinchilla est un rongeur qui appartient à la famille des chinchillidés. Il est originaire de la Cordillère des Andes, en Amérique du Sud, où il vit entre 800 et 6000m d’altitude, avec des variations climatiques importantes, ce qui explique la densité de sa fourrure.

Le chinchilla a été beaucoup chassé pour sa magnifique fourrure. Il est donc rare de nos jours de le trouver à l'état sauvage. Bien qu'aujourd'hui la chasse et l'exportation des chinchillas soient interdites, l'espèce sauvage est en voie d'extinction. Des programmes de réintroduction ont été mis en place.

Le chinchilla que l’on trouve actuellement en France est issu de nombreux croisements entre les espèces sauvages : le chinchilla de plaine (Lanigera) présent essentiellement au Chili, et le chinchilla d'altitude (Brevicauda), de plus petite taille, présent en Bolivie, au Chili, en Argentine et au Pérou.

 

Caractéristiques physiques et biologiques

Un chinchilla vit en général entre 8 et 12 ans. Certains atteignent parfois l’âge de 20 ans.

Son poids adulte est compris entre 450 g et 600 g pour les mâles, et entre 550 g et 800 g pour les femelles.

La longueur de son corps est de 20 à 30 cm environ, et celle de la queue de 7 à 15 cm. Sa fourrure est très dense (près de 20 000 poils par cm2) et d'une douceur extrême. La couleur de la fourrure de la variété sauvage varie du gris-clair au gris-foncé avec un ventre plus clair qui peut aller jusqu'au blanc. Les élevages de chinchillas ont développé des mutations de couleurs différentes : blanc, noir ou beige pour les principales mais de nombreux mélanges sont possibles et les robes des chinchillas peuvent donc être très variées.

Le chinchilla possède de longues pattes arrières, qui lui permettent de sauter et de courir. Ses pattes antérieures, beaucoup plus courtes, lui permettent de maintenir les aliments dont il se nourrit.

Son odorat et son ouïe sont particulièrement bien développés. En revanche, sa vue est assez faible et le chinchilla est myope au-delà d'une distance d’environ 40 cm.

Sa température corporelle est assez élevée et varie entre 38 et 39°C.

Il possède 20 dents qui poussent en permanence. Il faudra donc surveiller qu'elles ne poussent pas de travers, ce qui pourrait empêcher votre chinchilla de manger.

Les chinchillas sont des herbivores stricts très sensibles aux variations alimentaires.

Ils doivent avoir un régime alimentaire riche en fibres pour éviter la constipation. Leur alimentation sera ainsi constituée de foin à volonté, et de granulés pour chinchillas en quantité limitée (une cuillère à soupe par jour est suffisante). Les fruits et légumes frais sont à éviter car ils sont mal tolérés et peuvent provoquer des diarrhées graves.

Le chinchilla devra également toujours avoir de l’eau propre et fraiche à disposition, qui devra être renouvelée chaque jour. Il consomme chaque jour environ 30 mL d’eau.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter nos fiches sur l’alimentation du chinchilla.

 

Reproduction

La maturité sexuelle se situe vers l’âge de 9 mois chez le mâle, et 4 à 5 mois chez la femelle.

Mais il est recommandé d'attendre que la femelle ait au moins 9 mois pour la première portée et de ne pas dépasser deux portées par an.

La période de reproduction se situe de novembre à mai.

La gestation dure entre 110 et 120 jours (115 jours en moyenne). Les portées comportent généralement entre 1 et 5 petits (deux en moyenne). A la naissance, les petits pèsent entre 30 et 60 g, et sont nidifuges (c’est-à-dire qu’ils quittent rapidement le nid après leur naissance), ils ont des poils et les yeux ouverts.

La femelle possède trois paires de mamelles, mais seule la première paire est fonctionnelle.

Après la mise-bas, le mâle doit être séparé de la mère pendant quelques semaines pour éviter une nouvelle gestation qui serait alors dangereuse pour la femelle car elle serait trop faible.

Suite à la mise bas, il faut éviter les bains de sable pour la mère et ses petits pendant les 10 premiers jours pour limiter les risques d’infections des mamelles et de l’utérus.

Les petits devront être pesés quotidiennement pour vérifier qu’ils prennent correctement du poids. En effet, l’agalaxie (absence de production de lait) n’est pas rare chez le chinchilla.

Les petits seront sevrés entre l’âge de 6 et 8 semaines.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre fiche sur la reproduction du chinchilla.

Bon à savoir : un chinchilla blanc ou black velvet devra être accouplé avec un chinchilla de couleur naturelle car ces deux variétés possèdent un gène létal, donc la reproduction n’aboutirait pas.

 

Comportement et mode de vie

Le chinchilla est un animal crépusculaire et nocturne. Il est donc surtout actif en fin de journée et la nuit et dort une grande partie de la journée. Il est donc important, pour sa santé et son bien-être, qu’il puisse dormir la journée sans être dérangé. Le chinchilla s'adapte cependant petit à petit à la vie diurne de ses maîtres.

Le chinchilla est un animal assez indépendant, vif et très curieux. Il ne se dressera pas facilement comme un chien ou un chat, et n'apprécie pas outre mesure les câlins et les caresses s'il n'y est pas habitué depuis son plus jeune âge. Il est donc important de le sociabiliser dès tout petit. C'est un petit compagnon peu mordeur, mais qui a besoin de se sentir en sécurité car il est assez facilement stressé. Il ne convient donc pas pour de jeunes enfants qui voudraient jouer avec lui pendant de longues heures, car il a besoin de délicatesse, de douceur et de patience.

Le chinchilla apprécie peu d’être attrapé pour être caressé. Pour le prendre il faut le soulever en gardant son ventre dans une main tandis que l’autre main ramène sa queue sous l’arrière-train.

Il faut faire attention, car lorsque le chinchilla se sent en danger, il pratique le « fur slipping» en lâchant une grosse quantité de poils.

Le chinchilla supporte mal d’être seul en captivité. C'est un animal sociable qui a besoin de vivre en groupe. Cependant, pour que deux individus du même sexe s’entendent bien, il est nécessaire qu’ils se connaissent dès le plus jeune âge.

La cohabitation avec d’autres rongeurs est à éviter du fait du mode de vie nocturne du chinchilla, et d’un risque de bagarres.

Il est indispensable de sortir quotidiennement le chinchilla de sa cage, au moins 30 minutes par jour, car les chinchillas sont sujets à la constipation, et ces sorties favorisent le transit digestif. Ces sorties devront toujours se faire sous surveillance.

Pour tout savoir sur l’habitat du chinchilla, vous pouvez consulter notre fiche conseil à ce sujet.

 

Vaccination et maladies

Le chinchilla n’est pas particulièrement fragile.

Il peut présenter des problèmes dentaires, il est donc important de vérifier régulièrement ses dents pour s’assurer de l’absence de malocclusion.

Certains chinchillas peuvent présenter un problème appelé « fur chewing », qui correspond à un mâchonnement des poils.

Il existe des maladies transmissibles à l’homme par le chinchilla, comme la teigne. C’est ce que l’on appelle des zoonoses.

Il est donc important de toujours se laver les mains après chaque manipulation du chinchilla et de nettoyer ses gamelles avec une éponge qui lui soit réservée.

Pour plus d’informations sur les zoonoses transmises par les NAC, n’hésitez pas à consulter notre fiche à ce sujet.

Il n’existe pas de vaccin chez le chinchilla.

Consultez nos fiches santé sur le Chinchilla.

Crédit photo Fotolia.