Le chinchilla : habitat

Le chinchilla : habitat
Un habitat adapté est essentiel pour la santé de votre chinchilla
Vous souhaitez adopter un chinchilla et vous vous interrogez sur son installation ? Le chinchilla a en effet des besoins bien spécifiques à son espèce, et il est important de les prendre en compte pour le bien-être de votre petit compagnon. Découvrez tous nos conseils pour l’habitat de votre chinchilla, afin de l’accueillir au mieux dans son nouvel environnement.

 

Le logement

Le chinchilla a besoin d'une cage spacieuse afin qu’il puisse se dépenser : il aime en effet grimper, sauter, courir … Il a ainsi besoin de beaucoup d’espace.

Il est donc important de disposer d’une cage de taille adaptée, grande et surtout suffisamment haute. Pour un chinchilla, elle devra mesurer au moins 1m de haut, 80cm de large et 50cm de profondeur. Si la cage est un peu plus petite, il faudra sortir votre chinchilla au minimum une fois par jour dans une grande pièce, mais attention aux cachettes et aux fils électriques !
Une cage de 170 x 100 x 70 cm sera parfaitement adaptée pour deux chinchillas.
Les cages pour lapins ou cobayes ne sont ainsi pas adaptées pour un chinchilla.

L’idéal est une cage avec plusieurs étages, avec un abri en hauteur afin que le chinchilla puisse se reposer tranquillement la journée.

Découvrez toutes les cages pour chinchillas disponibles sur wanimo.com.

La cage doit être installée dans une pièce calme, surtout la journée, afin que le chinchilla puisse dormir tranquillement, mais dans un lieu où votre petit compagnon verra du monde le soir car il a surtout un mode de vie crépusculaire et nocturne, et adore la compagnie lorsqu'il est réveillé.

La température idéale pour le chinchilla est comprise entre 15 et 22°C. Lorsque la température est supérieure à 28°C, il y a alors un risque important de coup de chaleur.

La cage devra être à l’abri des courants d'air et ne devra surtout pas être placée en plein soleil, pour éviter les coups de chaleur.

Vous pouvez laisser régulièrement votre chinchilla sortir de sa cage, il sera ravi d'explorer de nouveaux espaces et de se défouler. Mais il faut être très prudent car il risque de grignoter tout ce qui va lui tomber sous la dent : fils électriques, plantes qui peuvent être toxiques, emballages de produits ménagers…
Il faut donc être vigilant et laisser sortir le chinchilla dans une pièce où il y a peu de choses dangereuses pour lui et sous haute surveillance afin d'intervenir s’il ronge un objet dangereux ou a un quelconque autre problème.

 

La litière

Le fond de la cage doit être recouvert d'une litière constituée idéalement de chanvre, de litière végétale, ou de copeaux de bois dépoussiérés.

Les litières parfumées peuvent irriter les voies respiratoires et sont donc fortement déconseillées.

Il faut également éviter la paille, qui moisit avec l'urine et a un faible pouvoir d'absorption des urines et des odeurs.

La litière doit rester sèche et devra être changée à la demande et au moins une fois par semaine.

 

Equipement de la cage

Le chinchilla a tendance à tout grignoter : il s'attaquera sans doute à sa cage et à tout ce qui se trouvera dedans. Il faut donc que les accessoires soient en bois naturel (pas de peinture, ni de clous).
De même, le grillage ne doit pas comporter de peinture. Les mailles du grillage ne doivent pas dépasser 2 cm pour éviter les blessures.

Il faut également faire attention aux bois utilisés, car certains bois sont toxiques. Découvrez notre fiche sur les bois toxiques pour les rongeurs.

Les accessoires en plastique sont à prohiber car ils peuvent être à l’origine d’obstruction intestinale si le chinchilla les ronge.

La cage devra comprendre un abri pour que le chinchilla puisse s’y cacher et dormir, des cachettes où il pourra fouiller, ainsi que des branches et des étagères pour grimper et sauter.

Des accessoires variés comme une pierre plate pour y faire ses griffes, et des jouets, lui permettront de s’occuper lorsqu’il est seul et de se dépenser.

Le chinchilla devra également avoir à disposition le matériel pour son alimentation : une écuelle pour les granulés, un râtelier pour le foin afin d’éviter qu’il ne soit souillé, et un biberon d'eau.

L’eau devra être changée chaque jour et le récipient nettoyé chaque semaine.

Pour plus d’informations sur l’alimentation du chinchilla, n’hésitez pas à consulter notre fiche conseil à ce sujet.

Des friandises à ronger permettront au chinchilla d’user ses dents, comme des bâtons de noisetier ou de pommier, et un bloc de sel à ronger qui permet d’apporter des minéraux et oligo-éléments...

Le chinchilla devra enfin disposer d’un bac à bains rempli de terre à bain. La terre à bain à disposition pendant au moins une heure par jour est en effet indispensable pour que le chinchilla puisse entretenir son pelage. La terre à bain devra être changée chaque fois qu’elle est souillée. Le bac à bains devra avoir des bords assez hauts pour éviter au maximum les projections de sable dans la pièce.

Pour plus de détails sur l'hygiène de votre chinchilla, consultez notre Info Pratique "Chinchilla: Hygiène et soins".

Crédit photo Istock.