Le chinchilla : Hygiène et soins

Hygiene et soins du chinchilla
Prenez soin de votre chinchilla
Le chinchilla est un animal naturellement très propre et assez fragile. Afin de préserver sa santé, le chinchilla a besoin d'une très bonne hygiène, de soins réguliers et aussi d'un habitat aménagé spécifiquement et parfaitement entretenu pour répondre à ses besoins particuliers en la matière.

 

Les bains de terre

Le chinchilla entretient parfaitement bien sa magnifique fourrure grâce à des bains de terre. Surtout pas des bains d'eau, leur fourrure est totalement inadaptée à ce liquide ! Ces bains de terre sont essentiels pour l'hygiène du chinchilla. Ils lui permettent de nettoyer son pelage, notamment en éliminant l’excès de sébum et ainsi d'éviter d'avoir des maladies de peau telles que des mycoses. Il lui permet également de se déstresser.

Voici quelques conseils pour répondre un bain idéal pour votre chinchilla :

  • La qualité de la terre à bain est importante. Nous vous recommandons tout particulièrement la terre à bain de la marque "Les chinchillas du Terroin" qui lui assurera une parfaite hygiène corporelle et lui permettra d’éviter de nombreux problèmes cutanés. Les terres de bains parfumées sont à éviter car elles sont susceptibles d’entrainer une irritation des yeux et des premières voies respiratoires.
  • Le bac à bain doit être suffisamment spacieux pour que le chinchilla s’y ébatte facilement,  assez haut pour limiter les projections de terre en dehors du bain (ce qui limite aussi le gaspillage !) et assez solide car il va se rouler dedans sans ménagement.
  • Il faut tamiser la terre à bain tous les jours ou au moins tous les deux jours afin d'ôter les excréments et tout ce qui a pu tomber dedans. La terre à bain se change tous les 10 jours environ. En ce qui concerne le bac à bain : il devra être nettoyé une fois par semaine à l'eau très chaude et désinfecté puis rincé soigneusement une fois par mois minimum.

 

Le brossage

Le brossage est tout à fait possible, et même recommandé, surtout en période de mue. Vous pouvez utiliser une brosse pour rongeur, mais une brosse pour chat peut également faire l’affaire. Il faut la passer bien dans le sens du poil. Si votre chinchilla est réticent au début, faites de très courtes séances pour l’habituer, et augmentez très progressivement la durée du brossage.

 

La litière

Le fond de la cage doit être recouvert de litière constituée idéalement de copeaux de bois non parfumés. Vous pouvez aussi utiliser des litières végétales. La litière de votre chinchilla doit être changée au minimum 2 fois par semaine. Il est conseillé d'éviter la paille qui moisit avec l'urine et a un faible pouvoir d'absorption tant des urines que des odeurs.

La litière de sa maison peut être renouvelée moins souvent (tous les 15 jours) afin qu'elle conserve l'odeur de votre chinchilla. Y retrouver son odeur lui permettra en effet d’avoir un cocon douillet rassurant pour lui. Vous trouverez une sélection de litières pour rongeurs dans la Boutique Wanimo.com.

 

La cage et le matériel

Le fond de la cage doit être désinfecté soigneusement puis rincé une fois par mois. Les planchettes devront être balayées une à deux fois par mois. Si elles sont souillées, nettoyez-les avec de l'eau et une éponge.

Le biberon et les gamelles doivent être nettoyés une fois par semaine avec de l’eau de javel diluée puis bien rincés.

Il faut faire attention à ne pas laisser de produit de nettoyage sur les accessoires. En effet, le chinchilla a un nez très sensible et il est vite incommodé par les odeurs de ces types de produits.

 

L'eau

Il est impératif de donner une eau ACIDE peu minérale (PH inférieur à 7) à votre chinchilla. Un pH supérieur à 7 favorise la prolifération de bactéries dans les intestins, pouvant entrainer des désordres digestifs.
On déconseille généralement de donner de l'eau du robinet aux chinchillas car celle-ci est souvent trop chlorée et trop riche en nitrate. L'eau de source est la plus adaptée : il faut alors choisir une eau peu minéralisée et dont le pH est inférieur à 7 (l’idéal se situe entre 6,5 et 7).

Le mieux est de mettre l'eau dans un biberon qui sera accroché aux barreaux de la cage. La coupelle est déconseillée, car l’eau y est rapidement souillée et peut alors provoquer des problèmes intestinaux.

L'eau doit être renouvelée au minimum tous les jours (voire plus en cas de fortes chaleurs) afin qu'elle soit toujours propre, fraîche et saine.

 

Le respect de ces quelques régles d'hygiène simples, mais malgré tout indispensables à votre chinchilla, devrait vous permettre de passer d'agréables années auprès d'un compagnon en parfaite santé !

Crédit photo A. Lannoy - Violette - Wanimo.