Le Norvégien

Lire la suite : Le NorvégienDe nombreuses légendes scandinaves évoquent ces grands chats appelés « chats-fée ». Néanmoins, il semblerait que des chats aient été ramenés d’Asie mineure par les Vickings pour protéger leurs drakkars des rats. La sélection naturelle a fait le reste…

Le Manx

Lire la suite : Le ManxLes chats de l’île de Man furent victimes de leur isolement et, suite à des croisements consanguins, présentèrent une mutation génétique spontanée responsable de leur queue très courte.

Le Maine Coon

Lire la suite : Le Maine CoonLa légende dit que le Maine Coon serait le descendant d’un mariage entre un raton-laveur et un chat… Ce n’est qu’une légende, bien sûr ! Les premiers spécimens furent présentés par des fermiers du Maine (Etat du nord des Etats-Unis) après avoir développé une fourrure imperméable et une musculature impressionnante pour résister au climat de cette région.

L'Européen

Lire la suite : L'EuropéenProbablement venu d’Egypte, il vit en Europe continentale depuis l’Antiquité ! L’Européen est, tout simplement, le descendant de nos chats communs domestiques.  La race est reconnue depuis 1983. Il a été rebaptisé European Shorthair en 2007 pour que son nom soit conforme avec ses cousins anglais et américains : British Shorthair et American Shorthair.

Le Devon Rex

Lire la suite : Le Devon RexUn chat aux poils ondulés a été trouvé dans une ferme du Devonshire en Angleterre en 1960. Après des essais de croisements infructueux avec son congénère à poils également ondulés, le Cornish Rex, les éleveurs en déduisirent que la mutation était bien différente. La race Devon Rex fut alors créée par des croisements consanguins.