Pourquoi nourrir son chien avec un aliment médicalisé ?

Pourquoi nourrir son chien avec un aliment thérapeutique ?
Les aliments médicalisés peuvent être prescrits aux chiens par les vétérinaires pour la prise en charge de certaines maladies (arthrose, insuffisance rénale, etc...).
L’alimentation est très importante pour la santé des chiens. Pour certaines maladies, un régime alimentaire particulier est nécessaire. Il existe des aliments médicalisés qui peuvent être prescrits par les vétérinaires et qui font partie intégrante du traitement de ces maladies.

 

Qu’est-ce qu’un aliment médicalisé ?

Les aliments médicalisés sont aussi appelés aliments vétérinaires, aliments de prescription ou aliments thérapeutiques. Ils existent sous forme de croquettes ou de pâtées.

Les aliments thérapeutiques ont une composition particulière par rapport aux aliments physiologiques (pour les animaux en bonne santé). Ils sont bénéfiques pour certaines maladies et ils font partie intégrante du traitement. Ces aliments permettent par exemple de dissoudre des calculs urinaires, de soutenir le fonctionnement de certaines organes, etc… Ils peuvent également aider à établir un diagnostic thérapeutique dans le cas des allergies alimentaires par exemple.

Les aliments thérapeutiques sont généralement plus onéreux car des tests sont nécessaires pour s’assurer que leur composition est adaptée aux maladies.

 

Pour quelles maladies un aliment thérapeutique peut-il être nécessaire ?

Voici quelques exemples de maladies pour lesquels un aliment thérapeutique peut être prescrit par un vétérinaire :

  • L’obésité: l’obésité est mauvaise pour la santé des chiens (notamment au niveau cardiaque et articulaire). Un régime est donc conseillé pour les animaux en surpoids et des aliments thérapeutiques peuvent être nécessaires. Ces aliments ont généralement une teneur réduite en calorie et une teneur élevée en fibres pour favoriser une perte de poids tout en améliorant la satiété de l’animal. Ils ont également d’autres composants comme la L-carnitine par exemple qui favorise le métabolisme des acides gras.
  • L’arthrose: il s’agit d’une destruction progressive du cartilage articulaire. Les aliments spécialement conçus pour les chiens souffrant d’arthrose soutiennent le fonctionnement des articulations. Ils peuvent par exemple contenir des chondroprotecteurs comme la chondroïtine et le glucosamine.
  • L’allergie alimentaire : Les allergies alimentaires sont responsables chez le chien de troubles digestifs ou de troubles cutanés. Des aliments hypoallergéniques peuvent être prescrits aux chiens souffrant d’allergie alimentaire : ils contiennent des protéines et des glucides que les chiens n'ont pas l'habitude de manger ou des hydrolysats de protéines (protéines morcelées).
  • Les affections digestives : Plusieurs affections digestives peuvent nécessiter la mise en place d’un aliment médicalisé (aliments hyperdigestibles ou aliments hypoallergéniques).

 

Quelles sont les "bonnes pratiques" d’utilisation d’un aliment thérapeutique ?

Ces aliments ne peuvent être donnés à un chien que sur prescription d’un vétérinaire en accord avec son état de santé.

Il est déconseillé de donner ces aliments à des animaux en bonne santé car leur composition peut ne pas être adaptée pour eux. Par exemple, les aliments conçus pour les animaux souffrant d’insuffisance rénale ont des teneurs en protéines et en phosphore plus faibles que les aliments physiologiques et peuvent être responsables de carences chez les animaux en bonne santé.

Un chien nourri avec un aliment thérapeutique doit être suivi par un vétérinaire. En effet, le vétérinaire doit suivre que l’aliment est adapté pour l’animal et à son état de santé.

Enfin, il est déconseillé de changer l’alimentation d'un chien nourri avec un aliment thérapeutique sans demander l’avis du vétérinaire traitant. En effet, une alimentation inadaptée peut conduire à la réapparition des symptômes.

 

 

Crédit photo Fotolia.