Nourrir un chien ou un chat sans céréales ?

Nourrir sans céréales
Les carnivores digèrent mieux les protéines que les glucides, cela ne veut pas dire qu'ils ne digèrent pas l'amidon
De plus en plus de régimes sans céréales ou riches en protéines se développent. Les croquettes pour chien et chat classiques contiennent entre 30 et 45% de céréales en moyenne, d’autres croquettes sont désormais développées, plus riches en protéines. Alors qu’en est-il ? Que penser des céréales ? Et des croquettes très riches en protéines ? Quels risques ? Quels enjeux ?

 

Quelle est la physiologie des carnivores domestiques, de nos chiens et chats ?

Il semblerait que naturellement lorsqu’on leur laisse le choix entre plusieurs types d’aliments, ils se dirigent spontanément vers l’aliment qui contient moins de 15% d’énergie issue des glucides (amidon, céréales).

Bon à savoir : dans un aliment l’énergie est apportée à la fois par les glucides, les lipides (graisses) et les protéines.

Il est important de se rappeler que même si le chien et le chat sont des carnivores, ils sont capables de digérer l’amidon et donc les céréales ou les pommes de terre.

 

Quel est le problème des glucides en grande quantité ?

Les carnivores digèrent mieux les protéines que les glucides, c’est pour cela que s’ils mangent de l’amidon en trop grande quantité, la digestion du chat et du chien (dans une moindre mesure) est perturbée. On parle de seuil d’incorporation maximal d’amidon, il dépend de l’espèce, de l’âge et de l’individu. Les chiens digèrent mieux l’amidon que les chats.

Certains chiens ou chats dits sensibles sur le plan digestifs digèrent moins bien l’amidon que la moyenne, on observe alors des diarrhées. Les races nordiques, les chiens de grande race et les chiens sportifs semblent plus touchés par cette intolérance digestive.

 

Quel impact de l’amidon sur la prise de poids et la glycémie ?

Les régimes riches en amidon favorisent plus la prise de poids que les régimes riches en protéines à énergie métabolisable égale de l’aliment. Ceci s’explique par le fait que les glucides sont une source d’énergie très disponible : le glucose issu de leur digestion est très rapidement absorbé et ce qui reste contribue à la synthèse d’acides gras qui sont stockés dans le tissu graisseux.

Il est important de considérer l’index glycémique des glucides qu’on apporte dans le régime alimentaire des chiens et des chats. En effet lorsque le glucose afflue dans le sang après digestion de l’amidon, on observe un pic d’insuline afin de réguler la glycémie, à terme une sollicitation chronique des cellules du pancréas favorise l’apparition d’une insulinorésistance et d’un diabète sucré.

 

Pourquoi l’amidon est indispensable dans les croquettes ?

Le saviez-vous : pour fabriquer une croquette, il faut des glucides, une source d’amidon, sinon le procédé d’extrudation ne fonctionne pas. C’est pour cela qu’il y a souvent des céréales en quantité minimale et s’il n’y a pas de céréales, une autre source d’amidon comme la pomme de terre par exemple. Quand on parle de croquettes sans céréales, il ne s’agit donc pas de croquettes sans amidon !

 

Crédit photo istockphoto.