Un chiot doit rester avec sa mère jusqu'à l'âge de 3 mois

Quand acheter un chien ?

Vous avez décidé d’adopter un chien ou un chiot : savez-vous qu’il existe une période de l’année idéale pour accueillir votre nouveau petit compagnon ?

En effet, votre chiot devra avoir atteint un âge minimum synonyme d’un sevrage parfaitement réalisé, de plus une adoption au printemps vous laissera quelques mois pour vous habituer l’un à l’autre avant une éventuelle période de séparation pour les vacances.

A quelle période acheter un chiot ?

Les chiennes sont généralement en chaleur deux fois par an en moyenne, et ces chaleurs tombent généralement au début de l’automne et au milieu de l’hiver. La durée de gestation étant de deux mois, de nombreuses chiennes mettent bas au début de l’hiver et au printemps. Les chiots sont sevrés et disponibles à l’adoption au printemps et juste avant l’été.

On trouve bien entendu à adopter des chiens en dehors de ces périodes, mais cela est moins fréquent et le choix est moins important.

Le meilleur moment pour adopter un chiot est généralement le début du printemps, vous aurez ainsi plusieurs mois avant les vacances d’été pour vous organiser. Un chiot adopté au printemps doit être prévu dans vos dates de départ en vacances : les campings n’acceptent que des animaux à jour de toutes leur vaccinations, et un chiot n’est à jour qu’à l’âge de 4 mois.

Quel âge le chien doit-il avoir ?

Les chiots sont sevrés à six ou sept semaines et sont souvent adoptés par leurs nouveaux propriétaires à 8 semaines. Sachez qu’il est interdit de vendre un chiot avant l’âge de 8 semaines.
Cependant, il est vivement recommandé d’attendre au moins 10 semaines pour séparer le chiot de sa mère. En effet, c’est au contact maternel que le chiot se sociabilise et apprend ses premières notions de vie en « société » avec les autres animaux et les hommes.
Un chiot séparé trop tôt de sa mère sera plus susceptible d’avoir des problèmes comportementaux : problèmes d’hyper-attachement, incapacité à rester seul, malpropreté, peurs, phobies, voire de l’agressivité.

Puis, avant d’adopter votre chien, renseignez-vous bien sur les aspects légaux de la vente.