DOSSIER VÉTO ANIMAL SENIOR : faites de son âge avancé ses plus belles années Dossier Véto : mon animal senior

Friandise & complément - Caniplasine pour chiens Friandise & complément - Caniplasine pour chiens

Caniplasine

Aliment complémentaire pour chien en croissance, en convalescence... Lire la suite

à partir de48,99 €
Livraison offerte dès 39,00 € d'achat
Bannière campagne
Service client situé en France
Service client
situé en France
à partir de48,99 €
Choisissez votre article
Visuel produit
  • Caniplasine
  • Présentation : Flacon
  • Contenance : 100 comprimés
48,99 €
Dispo 72h
- +

Description produit

Description produit

Caniplasine est un complément alimentaire recommandé chez les chiens en croissance, pendant la gestation et la lactation, après une opération chirurgicale ou une fracture, chez le chiens âgés avec des problèmes articulaires, des faiblesses ligamentaires ou en cas de déminéralisation.


Caniplasine contient de nombreux éléments minéraux et vitamines :

  • De l'ortie : Urtica urens L., riche en minéraux et oligo-éléments tels que le calcium, le phosphore, le silicium et le cuivre, qui améliorent naturellement les échanges au niveau du système osseux.
  • Du fer, indispensable à la synthèse de l’hémoglobine du sang et à la formation de la myoglobine des muscles
  • Du cobalt, indispensable à la synthèse de la vitamine B12 et à l’assimilation du fer par l’organisme et du molybdène


Caniplasine intervient au niveau des échanges minéraux et exerce une action favorable sur la croissance, la défense et les processus de régénération des tissus corporels.

Composition

Composition :
Saccharose ..... 33,3 %
Phosphate dicalcique ..... 21 %
Poudre de feuilles d'orties ..... 10 %
Lactose ..... 3,2 %


Liste des additifs :

Additifs par kg

- Oligo-éléments :
Chlorure de fer (III) hexahydraté - Fer (E1) ..... 33,3 mg
Sulfate de cobalt (II) heptahydraté - Cobalt (E3) ..... 0,3333 mg
Molybdate de sodium - Molybdène (E7) ..... 0,0833 mg

 

Propriétés des ingrédients et caractéristiques du produit :

- Ortie (Urtica urens L.) : l’ortie contient de la lécithine, de la chlorophylle, de la vitamine C, des enzymes, des acides gras et des minéraux (Ca, P, Mg, Fe, S, Si, Cu, Mn). Ces minéraux, combinés aux acides présents dans l’ortie, forment des composés organo-minéraux particulièrement bien assimilés par l’organisme. L’ortie reminéralise l’organisme et constitue une aide importante en période de convalescence. En effet, Urtica urens L. augmente la biodisponibilité des minéraux et oligo-éléments nécessaires à l’homéostasie corporelle.
- Calcium : c'est le matériau le plus important pour le squelette. Un déficit en calcium peut entraîner une diminution de la minéralisation du squelette (décalcification). Il joue aussi un rôle important dans l’activation et les échanges d’énergie au niveau des muscles.
- Phosphore : il a un rôle important dans le métabolisme énergétique. De plus, le phosphore est indispensable à la fixation du calcium dans l’os.
- Magnésium : catalyseur de nombreuses réactions enzymatiques ; présent à tous les stades du métabolisme énergétique.
- Fer : il joue un rôle important dans le transport de l’oxygène ; il est indispensable à la synthèse de l’hémoglobine du sang et à la formation de la myoglobine des muscles.
- Silicium : nécessaire pour l’élaboration des os, des cartilages et des nerfs. Favorise l’incorporation du calcium dans les os (principalement pendant la période de croissance ou après une fracture).
- Cuivre : catalyseur de nombreux processus enzymatiques de l’organisme. Il facilite l’absorption du fer, indispensable pour la synthèse de l’hémoglobine. Le cuivre est également actif lors de la croissance des os et de la pousse des poils.
- Manganèse : un composant d’enzymes importantes ; nécessaire pour le métabolisme des glucides, des protéines et des lipides. Il intervient également dans la formation de la matrice organique du cartilage.
- Molybdène : il joue entre autre un rôle dans la libération du fer dans le sang à partir du foie et dans la transformation de déchets protéiques en acide urique.
- Cobalt : il est indispensable à la synthèse de la vitamine B12 et à l’assimilation du fer par l’organisme.

Mode d'emploi

Mode d'emploi :

Voie orale.

La dose est à adapter au poids et aux besoins du chien ; les comprimés seront donnés avec un peu de nourriture.

- Chiennes gestantes : 1 à 3 comprimés par jour suivant le poids du chien*, jusqu’à 2 mois après la mise bas.

- Chiens en période de croissance : 1 comprimé par jour pendant 3 mois, dès l’âge de 8 semaines. Ensuite, 2 comprimés par jour pendant 1 mois, tous les 6 mois, jusqu’à l’âge de 2 ans.

- Chiens âgés : 1 à 3 comprimés par jour suivant le poids du chien*, 6 mois par an.

- Après une intervention chirurgicale, une fracture ou une maladie : 1 à 3 comprimés par jour suivant le poids du chien*, pendant 2 mois.

* Petites races : 1 comprimé ; races moyennes : 2 comprimés ; grandes races : 3 comprimés.


Précautions d'emploi :

Avant utilisation, demandez conseil à votre vétérinaire.