Wanimo Véto

Thu31072014

Derniers ajouts

Back Vous êtes ici : Chiens Santé Reproduction du chien Le diagnostic de gestation chez la chienne

Le diagnostic de gestation chez la chienne

Un avortement précoce n'est pas traumatisant

Votre chienne vient de se faire saillir ou est susceptible de l'avoir été, à la faveur d'une fugue pendant ses chaleurs ? La première question que vous vous posez, à juste titre, est de savoir si elle est réellement gestante.

Comment savoir si la chienne est gestante ?

Malheureusement, il n'est pas facile de savoir si la chienne est gestante pendant le premier mois de la grossesse.
Dans de rares cas, le comportement de la chienne est modifié dès les premiers jours de la gestation. La chienne est plus calme, son appétit augmente, mais là encore, cela reste très variable d'un individu à l'autre et le plus souvent il ne se passe rien d'anormal.

 

A partir de quand peut-on savoir si une chienne est gestante ?

De toutes les façons, pour avoir une certitude, il va falloir aller chez le vétérinaire. Plusieurs examens complémentaires sont alors envisageables en fonction du stade de gestation, de l'équipement de la clinique où vous vous rendez, et de vos attentes (savoir simplement si elle est gestante ou non, connaître le nombre de petits, les risques éventuels à la mise-bas compte-tenu de leur taille).

  • A partir de la troisième semaine :
    Le diagnostic de gestation se fait à partir de la troisième semaine au minimum : le vétérinaire peut tenter de voir les ampoules fœtales par échographie.
    Il peut également tenter de sentir les petits en palpant le ventre, mais ce n'est pas toujours possible et souvent difficile.
    Il existe aussi maintenant un test sanguin de diagnostic de gestation. Ce test s'effectue à l'aide d'une prise de sang et d'une analyse que peut faire votre vétérinaire traitant. Si ces examens s'avéraient négatifs, ils peuvent être réitérés 1 semaine plus tard pour confirmer l'absence de gestation.
  • A partir de la sixième semaine :
    Une radiographie à partir de 45 à 50 jours de gestation permet de compter les chiots de façon définitive et s'assurer que leur taille est compatible avec une sortie par les voies naturelles de la mère.

Les premiers signes visibles en l'absence d'examens complémentaires sont tardifs : principalement, ce sont des dépilations et un gonflement des mamelles, environ une semaine avant la mise-bas (la gestation chez la chienne dure environ 62 jours), un comportement modifié (chienne plus calme, qui fait son « nid », qui a plus d'appétit), une prise de poids.

 

Que faire si vous ne voulez pas des petits ?

Il faut savoir que plus vous vous y prenez tôt, moins cela est traumatisant pour la chienne.
Dès que vous avez vu que votre chienne s'est faite saillir, ou aurez un doute à ce sujet, le mieux est de rendre visite à votre vétérinaire qui vous proposera des solutions adaptées pour un avortement.


Chez la chienne, un avortement très précoce n'est pas du tout traumatisant. Le vétérinaire fait deux piqûres à la chienne qui élimine ensuite les petits tout naturellement. Si l'avortement est vraiment précoce, il est possible de ne rien voir du tout car les petits sont alors résorbés.

Si vous ne désirez pas faire porter votre chienne, la meilleure solution à long terme est de très loin la stérilisation, qui en plus présente des bienfaits pour la santé de la chienne. Pour en savoir plus, accédez à notre Fiche La stérilisation chez la chienne.

 

Crédits photo : © Martin Prescott iStockPhoto