Comprendre son lapin

Lire la suite : Comprendre son lapinVous avez un lapin et vous souhaitez vous en occuper au mieux ? Sachez qu’avec de l’attention vous pouvez apprendre à décrypter leur comportement, leurs attitudes, et ainsi vous pourrez comprendre votre lapin.

Les maladies digestives chez les rongeurs et lapins

Lire la suite : Les maladies digestives chez les rongeurs et lapins

Les affections digestives sont très fréquentes chez les rongeurs et lagomorphes. Compte-tenu de la fragilité toute particulière de la flore digestive dans ces espèces, il est indispensable de considérer tout problème digestif chez votre petit compagnon avec le plus grand sérieux. Le pronostic dépendra de la rapidité de mise en place de mesures adaptées.

Quelle cage pour mon NAC ?

Lire la suite : Quelle cage pour mon NAC ?Accueillir un petit animal se prépare et la première question est : quelle cage choisir pour mon NAC (Nouvel Animal de Compagnie) ? En effet, la santé de votre NAC : lapin, rongeur ou furet, dépend aussi de son bien-être et donc du choix de sa cage. Alors, faut-il choisir une cage à barreaux, un parc pour rongeurs, un clapier pour l'extérieur ??? Voici quelques indications pour vous aider à bien choisir la cage de votre NAC : lapin, rat, souris, cobaye, chinchilla, furet...

Les maladies respiratoires chez les rongeurs et lapins

Lire la suite : Les maladies respiratoires chez les rongeurs et lapinsTous les rongeurs et lapins peuvent souffrir d'affections respiratoires. Toutefois, certains d'entre eux présentent une fragilité toute particulière des voies respiratoires et y sont particulièrement prédisposés. Toux, éternuements et nez qui coule sont les principaux symptômes traduisant une affection respiratoire.

La carence en vitamine C chez le cobaye ou cochon d'Inde

Lire la suite : La carence en vitamine C chez le cobaye ou cochon d'Inde

Les cobayes ne synthétisent pas la vitamine C alors que leur besoin quotidien est de 20 mg/kg chez l'adulte et de 60 mg/kg chez les jeunes en croissance, les adultes en convalescence et les femelles en gestation ou en lactation. Il est donc indispensable que votre cobaye reçoive une dose adaptée de vitamine C, via son alimentation ou par l'intermédiaire d'un complément spécifique.

Les rongeurs et la canicule

Lire la suite : Les rongeurs et la caniculeAvec des étés caniculaires et parfois même des journées printanières déjà très chaudes, préserver la santé de votre rongeur ou lapin passe par la mise en place de mesures adaptées. Nos petits compagnons supportent très mal des chaleurs extrêmes.

L'alimentation des rongeurs

Lire la suite : L'alimentation des rongeursTous les rongeurs ne peuvent avoir la même alimentation. Chaque espèce a des besoins spécifiques ! Néanmoins, certaines règles sont communes à toutes les espèces de rongeurs et lagomorphes et permettent de préserver la santé de nos petits compagnons.

La toxémie de gestation chez le cobaye

Lire la suite : La toxémie de gestation chez le cobaye

La toxémie de gestation est une affection relativement fréquente chez le cochon d'Inde. Il s'agit d'une pathologie liée à la reproduction des femelles cobayes. Ce problème apparaît chez la femelle lors des deux dernières semaines de la gestation ou dans la première semaine qui suit la mise-bas.

La calcinose chez le cobaye

Lire la suite : La calcinose chez le cobaye

La calcinose est une affection que l'on peut retrouver chez le cobaye et chez le lapin, souvent découverte fortuitement, principalement chez des animaux âgés. Nous vous informons quant aux origines suspectées de cette maladie, les symptômes et les moyens de prévention qui s'offrent à vous.

La reproduction chez le lapin

Lire la suite : La reproduction chez le lapin

Faire reproduire ses lapins comporte certaines difficultés dont il faut parfaitement avoir conscience avant de se lancer dans l'aventure. Dans cet article sont exposés les principaux pré-requis : du cycle sexuel de lapine au sevrage des lapereaux en passant par la gestation et la mise-bas, voici donc de précieuses informations.

La myxomatose

Lire la suite : La myxomatose

Extrêmement contagieuse et largement répandue chez les lapins sauvages, la myxomatose présente également un réel danger pour les lapins de compagnie. Le virus de la myxomatose (poxvirus) pénètre dans l'organisme par la piqûre d'un insecte (moustique, puce), mais aussi parfois à travers la peau par une plaie ou à la suite d'un arrachage des poils.

La reproduction du chinchilla

Lire la suite : La reproduction du chinchillaAvoir de petits bébés chinchillas est une expérience attrayante, mais cela comporte des difficultés qu'il faut prendre en compte avant de se lancer dans l'aventure. De la puberté à la naissance des petits en passant par la saillie et la mise-bas, voici tout ce que vous devez savoir préalablement.

Les affections de la bouche chez les rongeurs et lapins

Lire la suite : Les affections de la bouche chez les rongeurs et lapins

Les problèmes dentaires sont bien malheureusement largement répandus chez les rongeurs et lagomorphes. En effet, chez ces petits animaux, les dents poussent de façon continue, si bien que toute usure inadéquate peut engendrer de gros problèmes. Pour mieux comprendre ce dont peut souffrir votre compagnon et ce qu'il est possible de faire pour lui, voici quelques explications...

L'hyperoestrogénisme chez la furette

Lire la suite : L'hyperoestrogénisme chez la furetteL'hyperoestrogénisme est une affection de la furette qui peut s'avérer réellement dangereuse pour sa santé. C'est pour l'éviter qu'il est fortement conseillé de faire stériliser les furettes non destinées à la reproduction. Voici de plus amples informations sur cette affection, ses symptômes, les traitements, et surtout la prévention.

Les affections de la peau chez les rongeurs et lapins

Lire la suite : Les affections de la peau chez les rongeurs et lapins

Un lapin ou un rongeur en bonne santé, quel qu'il soit, doit avoir une peau saine et un beau pelage. Il n'est pas normal que votre rongeur présente des problèmes de peau ou des lésions diverses. Perte accrue de poils, grattage, rougeurs, boutons, pellicules, etc... doivent donc retenir toute votre attention.