Wanimo Véto

Sat20122014

Derniers ajouts

Back Vous êtes ici : Chiens Santé Le chien âgé Le chien senior : implications

Le chien senior : implications

Golden Retriever âgé

Quand un chien prend de l'âge, cela implique des modifications de son organisme. Chaque organe vieillit, se fatigue... Il est donc important de connaître quels organes sont touchés en premier et quels sont les signes à repérer pour l'aider durant cette période.

Quand peut-on considérer que son chien est âgé ?

Tous les chiens ne vieillissent pas à la même vitesse. Cela dépend de la race de votre chien et de sa taille. Il existe aussi des variations en fonction de chaque individu et de son mode de vie.

Les chiens de petites races ont une espérance de vie longue (14-18 ans) et ils sont considérés comme seniors vers 10 ans.
Les chiens de race moyenne seront seniors vers l'âge de 8-9 ans et auront une espérance de vie de 12 à 14 ans.
Les chiens de grande taille ont malheureusement une espérance de vie courte (8-10 ans) et sont seniors vers 6-7 ans (vers 5 ans pour les races géantes).

Comme chez l'homme, le vieillissement de votre compagnon s'accompagne de modifications de son organisme plus ou moins importantes.
Ainsi, pour tous les chiens, le vieillissement se traduit par des problèmes articulaires, une fragilisation des reins, un intestin « paresseux », un pelage terne, des dents en mauvais état, une sensibilité accrue au stress et aux maladies. Il est donc nécessaire de donner aux chiens âgés une alimentation spécifique.

Il convient d'être très vigilant car de nombreux cas de décès attribués généralement à la vieillesse sont en réalité consécutifs à l'affaiblissement d'un ou plusieurs organes qu'il aurait été possible de traiter.

 

Les besoins alimentaires et l'obésité

Les modifications physiologiques entraînent obligatoirement une modification des besoins nutritionnels de votre chien.
Si elle ne constitue pas une véritable maladie en elle-même, la surcharge pondérale peut provoquer de graves dégâts dans l'organisme du chien âgé.
Elle participe à l'apparition d'affections telles que l'arthrose, le diabète, les insuffisances rénales, les insuffisances cardiaques qui vont compromettre sérieusement l'espérance de vie de votre compagnon. Il est donc très important de maîtriser la prise de poids chez un chien et pour cela, il est donc recommandé de lui donner un aliment de qualité adapté aux chiens seniors.


Le cœur

Cet organe essentiel peut se fatiguer avec l'âge, surtout si l'animal présente un excès de poids important. Des signes d'essoufflement, de fatigabilité en particulier pendant les périodes chaudes, une toux persistante peuvent représenter les premiers symptômes d'une maladie cardiaque. Sachez toutefois que chiens souffrant d'insuffisance cardiaque ont aujourd'hui une espérance de vie augmentée par un mode de vie adapté et un traitement médical approprié. N'hésitez donc pas à consulter votre vétérinaire en cas de doute.

 

Les dents

75% des chiens de plus de 10 ans ont des problèmes dentaires dûs principalement au dépôt de tartre sur les dents et sous les gencives. Le tartre est généralement accompagné d'une mauvaise haleine et parfois d'infection dentaire. Les dents se déchaussent, les gencives sont douloureuses et le passage dans le sang de bactéries est parfois à l'origine de problèmes rénaux et cardiaques, avec des conséquences dramatiques pour le chien. Les animaux âgés doivent donc faire l'objet d'une attention particulière au niveau de la bouche et, si nécessaire, de soins dentaires tels que détartrage, extractions, désinfections, brossage…

 

Les oreilles et les yeux

Comme cela s'observe chez l'homme, l'acuité auditive diminue parfois avec l'âge. Lorsque le tympan fonctionne moins bien, l'animal entend mal, et ce problème est malheureusement irréversible.

En prenant de l'âge, la vision de vos compagnons se modifie également. Le problème le plus fréquent chez les chiens âgés est la « cataracte sénile ». Il s'agit d'une modification de la structure du cristallin qui apparaît vers 9 ou 10 ans. Le signe le plus visible est la présence d'un voile bleuté ou blanc sur l'oeil de votre chien. Il est conseillé de consulter un vétérinaire dès l'apparition de ce signe.
Pour plus de renseignements sur la cataracte, n'hésitez pas à consulter la Fiche La cataracte du chien âgé

 

Les maladies rénales

L'insuffisance rénale constitue la seconde cause de mortalité chez le chien âgé. Il n'existe à ce jour aucun médicament permettant de guérir les maladies rénales. Les maladies rénales sont fortement favorisées par les excès alimentaires ou les aliments mal équilibrés qui fatiguent prématurément les reins. Il faut donc les dépister très précocement, afin de ralentir leur progression et minimiser leurs effets : augmentation de la soif, vomissements, diarrhée, faiblesse. Cette prévention passe obligatoirement par une alimentation diététique spécifique.

 

L'arthrose

Comme chez l'homme, l'arthrose du chien est due à un vieillissement prématuré des articulations. Les phénomènes arthrosiques sont déclenchés puis aggravés par l'excès de poids et le manque d'exercice, et également par les malformations articulaires apparues dès le plus jeune âge : dysplasie de la hanche dans les grandes races, luxation congénitale de la rotule dans les races naines… L'arthrose s'accompagne systématiquement de douleurs et d'inconfort pour le chien, même s'il ne l'exprime pas par des plaintes ou des gémissements.

Si on laisse s'installer cette maladie, elle peut conduire à une paralysie complète. Il est donc important de détecter précocement cette maladie par radiographie, puis de la surveiller et de la traiter de façon permanente.

 

Les modifications du comportement

Très fréquemment lorsque le chien vieillit, on observe des troubles de son comportement : il ne mange plus, il dort mal la nuit mais se repose le jour, il devient « agressif », refuse de sortir ou de jouer… On attribue généralement ces phénomènes à un vieillissement irréversible. En réalité, cela peut aussi provenir, comme chez les personnes âgées, de troubles de la circulation du sang dans le cerveau. Il existe souvent une solution pour améliorer ces troubles et le confort de vie de votre compagnon et aussi du vôtre.

 

Conclusion
Mieux vaut prévenir que guérir : une récente étude a montré que l'espérance de vie des animaux médicalisés avait doublé ces dix dernières années, grâce aux progrès de la médecine.

En surveillant régulièrement votre chien, vous pourrez peut-être détecter suffisamment tôt certains signes. Mais le plus sûr est de faire pratiquer régulièrement un bilan de santé de votre compagnon par un vétérinaire. Et n'oubliez pas qu'il existe des aliments parfaitement adaptés aux besoins du chien senior ainsi que des compléments nutritionnels pour une bonne santé.

Vous trouverez les meilleurs aliments et compléments nutritionnels pour chiens seniors dans la boutique Wanimo.com.

 

Crédits photo : © Dennis Hoyne iStockPhoto