Wanimo Véto

Sat20092014

Derniers ajouts

Back Vous êtes ici : Chiens Santé Dermatologie du chien Les allergies chez le chien

Les allergies chez le chien

Les allergies du chien

Les chiens, à l'instar de l'homme, peuvent être victimes d'allergies qui sont souvent bien gênantes, aussi bien pour le chien, que pour le propriétaire, qui doit réaliser des soins contraignants et souvent onéreux, mais aussi pour le vétérinaire, pour qui le diagnostic demande une démarche souvent longue et difficile.

Une allergie est une réaction exagérée du système de défense de l'organisme (système immunitaire) à l'encontre d'agents appelés allergènes.

Lors du premier contact avec l'allergène, l'organisme subit une sensibilisation, qui, lors des contacts suivants, entraînera cette réaction excessive responsable de symptômes variés.

Cette nécessité de contacts sensibilisants explique en partie l'apparition parfois tardive de certaines formes d'allergies.

Il existe des allergènes de différentes natures. Les pollens, les acariens de poussière et la salive de puce sont les allergènes les plus souvent rencontrés chez le chien.

Il existe 4 grands types d'allergies chez le chien :

  • La Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces (DAPP) est la plus fréquente d'entre elles. Les chiens sont sensibilisés à la salive des puces et une seule piqûre suffit à déclencher des réactions souvent importantes.
  • L'atopie est une prédisposition allergique à différents allergènes. Ce sont principalement des allergènes inhalés (pneumallergènes) : les pollens, les acariens de poussières, les squames (particules de peau humaine).
  • L'allergie alimentaire est une sensibilisation à des allergènes ingérés dans l'alimentation (trophallergènes). La nature de ces allergènes est difficile à préciser, il existe des allergies à certaines viandes (bœuf) ou certaines céréales
  • L'allergie de contact, dont le mécanisme intime est un peu différent. Ce n'est pas une véritable allergie en fait, mais par souci de facilité, on la classera dans les allergies au sens large. La peau est sensibilisée par contact avec différentes substances (produits ménagers, pigments de certaines gamelles en plastiques, particules de béton).

Il faut savoir qu’un animal allergique le reste toute sa vie, même si aujourd'hui, les possibilités diagnostiques et thérapeutiques sont performantes.
Toutefois, le diagnostic demande une démarche lourde, stricte et parfois difficile, qui nécessite une collaboration étroite et un climat de confiance entre le propriétaire et le vétérinaire.

De nouvelles voies de recherches sont en cours et devraient faciliter ces démarches dans l'avenir.

 

Crédits photo : © gvinta Fotolia